Rubriques

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard (91)

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard soigneusement restauré par sa propriétaire, Madame de Curel, est le fleuron du Parc et du Château. Il a conservé sa fonction utilitaire et l’esprit du XVIIème siècle, sans pour autant négliger les ressources contemporaines. A côté du jardin d’agrément et du parc, le château de Saint-Jean-de-Beauregard, situé dans le Hurepoix, au sud de Paris et pas très loin des Châteaux de Breteuil, de Dampierre et de Courson, présente toujours toutes les installations nécessaires à la vie d’une maison de plaisance du XVIIème siècle : orangerie, pigeonnier, glacière, communs et surtout potager qui devait subvenir à la consommation des 40 personnes qui vivaient sur le domaine…

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard : tout un art de vivre...

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard : tout un art de vivre...

Le pigeonnier...

Le pigeonnier...

Vue d'ensemble : en fond, les serres...

Vue d'ensemble : en fond, les serres...

A partir du bassin central, des arbres fruitiers, des pivoines et des murs de clôture subsistant de l’ancien potager, que son beau-père voulait transformer en champ de maïs, Mme de Curel a retracé le dessin d’après les plans d’origine, selon les principes traditionnels. Quatre grands carrés, clos de pommiers et de poiriers en contre-espaliers, sont divisés chacun par une croix de gazon, formant quatre carrés de légumes. « Les seize parties étaient de règle au XVIIème siècle, explique Mme de Curel, afin de permettre l’assolement sur quatre ans ». Les carrés de légumes sont bordés de plates-bandes fleuries le long des allées de gazon.

Les semis de printemps attendent sagement d'être replantés...

Les semis de printemps attendent sagement d'être replantés...

Cette association de légumes et de fleurs, traités en harmonieux camaïeux fait tout le charme de ce potager. Le pourtour du jardin, où les murs offrent différentes expositions, est le royaume des plantes vivaces. Des contreforts de buis rythment les longues plates-bandes. Acanthes, agapanthes, hibiscus, capucines, cistes, daturas… profitent de la chaleur du mur exposé au sud, tandis que les lierres, hellébores, fougères, hortensias grimpants, alchémilles, hostas… préfèrent l’ombre du mur opposé. Les vivaces tapissent aussi les massifs au pied des rosiers anciens et des arbustes.

Les contreforts de buis : à leurs pieds, des vivaces disposées en fonction de l'ensoleillement...

Les contreforts de buis : à leurs pieds, des vivaces disposées en fonction de l'ensoleillement...

Mur exposé au soleil : les vivaces commencent à s'étoffer... On est en avril, elles ne sont pas encore fleuries : patience...

Mur exposé au sud : les vivaces commencent à s'étoffer... On est en avril, elles ne sont pas encore fleuries : patience...

Il existe aussi un jardin bouquetier dévolu aux fleurs à couper qui assure la transition entre les carrés du potager et le verger où les arbres fruitiers se développent en forme libre dans une verte prairie émaillée au printemps des jaunes pâles ou soutenus des jonquilles et des narcisses…

Tout au fond, le verger traité en forme libre...

Tout au fond, le verger traité en forme libre...

Comme dans tout potager, une serre est réservée aux semis de printemps… Deux autres serres abritent une treille dont le raisin peut attendre plusieurs mois avant d’être consommé grâce à la méthode mise au point par Thomery, dans l’Essonne : le sarment de chaque grappe trempe dans un flacon rempli d’eau contenant un petit morceau de charbon de bois. La chambre de conservation qui abrite la réserve de flacons se visite toujours. Elle est utilisée depuis le XIXème siècle…

La serre qui abrite les semis...

La serre qui abrite les semis...

Celle qui accueille la vigne...

Celle qui accueille la vigne...

Madame de Curel a une recette qui ressemble à une règle de vie : cultiver son jardin est un art de vivre…

CHATEAU DE SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD 91940 SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD                               Tel. 01 60 12 00 01 –   www.domsaintjeanbeauregard.com

Le château...

Le château

1 commentaire pour : Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard (91)

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>