Rubriques

Le potager du Roi

En 1678, tandis qu’on édifie Versailles, on confie une zone marécageuse à un certain Jean-Baptiste de la Quintinie, avec mission d’en faire le potager et le verger du roi.

La Quintinie, ancien avocat de formation mais passionné par l’horticulture, va se mettre à l’œuvre : il draine le terrain, établit des serres et des remblais, développe la culture en espaliers, la protège des insectes et des chenilles et fournit à son maître, Louis XIV, les fruits qu’il préfère…

En dépit d’une indépendance d’esprit que le roi ne tolérait de personne, Louis XIV l’estime et lui rend fréquemment visite. On s’amusait alors à dire : « Un jour, les pieds de La Quintinie finiront par s’enfoncer dans le sol, des feuilles et de la mousse lui pousseront des oreilles et ses bras s’allongeront de branches ».

Ouvert sur le ciel, le Potager du Roi est traversé de lignes droites : c’est un exemple accompli de l’art du jardin à la française.

Statue de La Quintinie, "Monsieur le Jardinier", comme disait le Roi...

Statue de Jean-Baptiste de La Quintinie, "Monsieur le Jardinier", comme disait le Roi... C'est aussi le point de départ des visites guidées...

Pourtant, l’emplacement choisi, peu favorable à l’implantation d’un potager nécessita des travaux importants. Il fallut assécher le marécage existant « l’étang puant », et remblayer le terrain avec de la terre de qualité. C’est Mansart qui construisit les murs et les terrasses.

Face à la statue de La Quintinie, le coeur du Potager : le Grand bassin. Il était disposé au centre du jardin pour faciliter l'arrosage qui, rappelons le, ne se faisait qu'à l'arrosoir... et le Potager recouvrait plusieurs hectares...

Face à la statue de La Quintinie, le coeur du Potager, le Grand bassin. Il était disposé au centre du jardin pour faciliter l'arrosage qui, rappelons-le, ne se faisait qu'à l'arrosoir au XVIIè siècle. Le Potager recouvrait plusieurs hectares...

Pomier conduit en espalier sur un des 16 carrés qui composent le Grand. Il faut 25 ans pour que l'arbre recouvre totalemnt sa structure. De taille en taille, il finit par atteindre sa forme définitive.

Pommier conduit en espalier sur un des 16 carrés qui composent le Grand carré. Il faut 25 ans pour que l'arbre recouvre totalement sa structure. De taille en taille, il finira par atteindre sa forme définitive.

Cet arbre fruitier a 80 ans... Sous Louis XIV, lles légumes qui poussaient dans la terre étaient considérés impropres à la consommation par la noblesse. En effet, tout ce qui poussait dans la terre était rejeté, au profit de ce qui s'élevait vers le ciel : les fruits. C'est le roi, qui adorait les carottes, légume-racine, qui popularisera les légumes en contact avec la terre...

Cet arbre fruitier a 80 ans... Sous Louis XIV, les légumes qui poussaient dans la terre étaient considérés comme impropres à la consommation par la noblesse, et davantage destinés aux pauvres et aux animaux. C'est le roi, qui adorait les carottes, qui popularisera les légumes en contact avec la terre... Au contraire, les fruits qui s'élevaient vers le ciel, donc vers Dieu, étaient très prisés...

Carré des fraises à l'essai : actuellement, de nombreuses variétés de fraises sont étudiées, afin d'éviter la  intensive de fraises peu savoureuses au profit de variétés méconnues. Louis XIV adorait les fraises. Il en mangea tant qu'il finit ar devenir allergique et développer un urticaire géant à chaque consommation. On lui proposa d'essayer les figues qu'il adora tout autant... C'est ainsi qu'elles firent leur apparition au Potager royal...

Carré des fraises à l'essai : actuellement, de nombreuses variétés de fraises anciennes de collection à petits fruits sont étudiées, afin de les comparer aux fraisiers modernes, plus productifs, à gros fruits, mais bien moins savoureux. Louis XIV adorait les fraises. Il en mangea tant qu'il finit par devenir allergique et développer un urticaire géant à chaque consommation. On lui proposa d'essayer les figues qu'il adora tout autant... C'est ainsi que ces dernières firent leur apparition au Potager royal...

Abri à insectes, grands consommateurs de pucerons et allés du jardinier...

Abri à insectes, grands consommateurs de pucerons et alliés du jardinier...

Grille du roi : c'est par là que Louis XIV entrait dans le potager. Il en était très fier et en faisait régulièrement faire le tour à ses invités. Cette grille qui a échapé à al fonte de la révolution, est l'une des plus belles de Versailles. El compte parmi les rares grilles d'origine. En haut, en lettre d'or, les deux L enlacés de Louis... A droit, invisible sur la photo, derrière la haute haie de charmmes, la maison de La Quintinie...

Grille du roi : c'est par là que Louis XIV entrait dans le potager. Il en était très fier et en faisait régulièrement faire le tour à ses invités. Cette grille qui a échappé à la fonte de la révolution, est l'une des plus belles de Versailles. Elle compte parmi les rares grilles d'origine. En haut, en lettre d'or, les deux L enlacés de Louis... A droite, invisible sur la photo, derrière la haute haie de charmes, la maison de La Quintinie...

La maison de Monsieur le Jardinier...

La maison de Monsieur le Jardinier..

Comme à son origine, le jardin est structuré autour d’une partie centrale, le Grand carré. Celui-ci est divisé en seize autres carrés disposés autour d’un grand bassin qui servait de réserve pour l’arrosage. Les carrés sont entourés de poiriers palissés en contre-espaliers. Répartis autour du Grand carré et clos de hauts murs, une douzaine de jardin (vingt neuf au XVIIè siècle) abritent des arbres fruitiers, essentiellement des pommiers et des poiriers.

Le Grand carré, d'une surface de trois hectares, est entouré de poiriers en contre-espalier. C'est dans cet espace qu'est regroupé aujourd'hui l'essentiel des cultures légumières.

Le Grand carré, d'une surface de trois hectares, est entouré de poiriers en contre-espalier. C'est dans cet espace qu'est regroupé aujourd'hui l'essentiel des cultures légumières.

Jardin noisette, situé à la gauche de la maison de La Quintinie. Les murs se sont écroulés lors de la grande tempête de décembre 1999. Ils ont été reconstruits et servent d'appuis à de jeunes pieds de vigne, des cirIsiers et des pruniers. Sur la photo, on peut voir la vigne, protégé par des vitrages installés au sommet du mur..

Jardin noisette, situé à la gauche de la maison de La Quintinie. Les murs se sont écroulés lors de la grande tempête de décembre 1999. Ils ont été reconstruits et servent d'appui à de jeunes pieds de vigne, des cerisiers et des pruniers, peu représentés dans le jardin. Sur la photo, on peut voir la vigne, protégée par des vitrages installés au sommet du mur..

Notre guide, un étudiant qui vient d'achever ses études à l'Ecole Nationale supérieure du paysage. Ces jeunes gens sont en général passionnants et passionnés. C'est un régal que de les entendre... Ici, l nous est expliqué que les rhubarbes sont paillées avec un mélange de fibres végétales qui leur convient parfaitement...

Notre guide, un étudiant qui vient d'achever ses études à l'Ecole Nationale supérieure du paysage. Ces jeunes gens sont en général passionnants et passionnés. C'est un régal que de les entendre... Ici, il nous est expliqué que les rhubarbes sont paillées avec un mélange de fibres végétales qui leur convient parfaitement...

Le premier des onze (autrefois, onze jardins se succèdaient ici, mais trop sombres et trop humides. Les murs qui les bordaient ont donc été abattus en 1785, réduisant le nombre des parcelles à cinq). C'est à cet endroit que le compostage s'effectue...

Le premier des onze (autrefois, onze jardins se succédaient ici, mais trop sombres et trop humides. Les murs qui les bordaient ont donc été abattus en 1785, réduisant le nombre des parcelles à cinq). C'est à cet endroit que le compostage s'effectue...

Première étape du compostage : les déchets verts sont entiers...

Première étape du compostage : les déchets verts sont entiers...

Les micro-organismes ont fait leur travail : le composte est parfaitement décomposé et prêt à être étalé sur le sol...

Les micro-organismes ont fait leur travail : le compost est parfaitement décomposé et prêt à être étalé sur le sol...

Tous les petits monticules de terre sont les abris des abeilles. Ces insectes ne produisent pas de miel mais elles sont essentielles à la pollinisation

A certaines périodes de l'année, la terrasse du couchant est fermée pour permettre aux abeilles solitaires de se reproduire tranquillement. Tous les petits monticules de terre sont leurs abris. Ces insectes ne produisent pas de miel mais ils sont essentiels à la pollinisation

Un des escaliers de la Terrasse nord : l'espalier planté en bas des degrés épouse parfaitement la forme des marches...

Un des escaliers de la Terrasse nord : l'espalier planté en bas des degrés épouse parfaitement la forme des marches...

Les jardins des étudiants : chaque promotion d'étudiants paysagistes de l'ENSP prend en charge un espace du Potager du roi, guidés par un jardinier artiste expérimenté... Ic, on peut voir des essais de récupération de matériels insolites : un vieille baignoire pour stocker l'eau, par exemple...

Les jardins des étudiants : chaque promotion d'étudiants paysagistes de l'ENSP prend en charge un espace du Potager du roi, guidés par un jardinier artiste expérimenté... Ic, on peut voir des essais de récupération de matériels insolites : un vieille baignoire pour stocker l'eau et de vieux barils, par exemple...

En fin d'année scolaire, lorsque les étudiants doivent rendre leurs parcelles, ils doivent aussi la nettoyer... Cette tâche fastidieuse est confiée à quelques moutons volontaires... Mais dans la mesure ù tout ne doit pas être accessible aux "tondeuses sur pattes", de petits escaliers infranchissables par les animaux sont mis en place...

En fin d'année scolaire, lorsque les étudiants doivent rendre leurs parcelles, ils doivent aussi la nettoyer... Cette tâche fastidieuse est confiée à quelques moutons volontaires... Mais dans la mesure où tout l'espace ne doit pas être accessible aux "tondeuses sur pattes", de petits escaliers infranchissables par les animaux sont mis en place...

Ce poirier mettra entre 25 et 30 ans pour atteindre, taille après taille le faite de son support : l'oeuvre qui couronnera la carrière du jardinier qui l'aura planté en arrivant pour le voir arriver à  maturité au moment du départ en retraite...

Ce poirier mettra entre 25 et 30 ans pour atteindre, taille après taille, le faite de son support : ce sera l'oeuvre qui couronnera la carrière du jardinier qui l'aura planté en arrivant pour le voir arriver à maturité au moment de son départ en retraite...

A la fin du XVIIIè siècle, les terrasses du Levant et du Coucahnt ont été transformées en rampes pour faciliter la circulation des véhicules...

A la fin du XVIIIè siècle, les terrasses du Levant et du Couchant ont été transformées en rampes pour faciliter la circulation des véhicules...

Jardin Duhamel du Monceau : ce jardin accueille aujourd'hui une grande diversité dexpériences jardinières. Ici, un jardin de montagne magnifique ua printemps...

Jardin Duhamel du Monceau : ce jardin accueille aujourd'hui une grande diversité d'expériences jardinières. Ici, un jardin de montagne magnifique au printemps...

Passage sous une voûte : de nombreux passages sous voûte relient les parcelles du jardin et permettent de circuler sans emprunter les terrsses ni les escaliers. Au XVIIè siècle, ces passages permettaient aussi aux jardiners de se cacher lorsque le roi décidait de descendre dans son jardin...

Passage sous une voûte : de nombreux passages sous voûte relient les parcelles du jardin et permettent de circuler sans emprunter les terrasses ni les escaliers. Au XVIIè siècle, ces passages permettaient aussi aux jardiniers de se cacher lorsque le roi décidait de descendre dans son jardin...

Actinidia (kiwi) : exemple de plante dioïque où les fleurs mâles et les fleurs femelles sont portées sur deux pieds distincts

Actinidia (kiwi) : exemple de plante dioïque où les fleurs mâles et les fleurs femelles sont portées sur deux pieds distincts

Pour bénéficier d'une chaleur et d'un ensolellement mmaximaux, les pêchers et nectarines sont adossés à des murs exposés au Sud et à l'Est. Ils sont palissés "à la dialbe" ou en "cordon vertical ondulé double"

Pour bénéficier d'une chaleur et d'un ensoleillement maximaux, les pêchers et nectarines sont adossés à des murs exposés au Sud et à l'Est. Ils sont palissés "à la diable" ou en "cordon vertical ondulé double"

La pérennité du Potager est assurée avec ces jeunes plantations d'un et deux ans...

La pérennité du Potager est assurée avec ces jeunes plantations d'un et deux ans.

En 1873, l’Ecole nationale d’horticulture est créée au Potager du Roi, on lui confie alors la responsabilité du jardin. Aujourd’hui, c’est l’Ecole nationale supérieure du paysage, établissement public sous la tutelle du Ministère de l’agriculture et de la pêche, qui en assure la conservation et la valorisation.

Le Potager du Roi a été classé monument historique en 1926.

Je recommande très vivement, en préambule ou pour étoffer la visite, la lecture du roman « Monsieur le jardinier » de Frédéric Richaud, édité chez Grasset (5 € en format poche). 157 pages qui se lisent d’une traite. Un ouvrage passionnant et très facile à lire.

La visite guidée dure environ 1 heure 1/2. Il faut être bon marcheur mais  quel plaisir ! 30 minutes au moins sont ensuite nécessaires pour refaire un petit tour sans guide et revoir ce qui a été passé un peu rapidement.

Le jardin est ouvert d’Avril à Octobre, du mardi au dimanche de 10h à 18h, ouvert les jours fériés sauf le lundi.

Tarifs : en semaine : 4,50 €,   Week-end et jours fériés : 6,50 €,   Tarif réduit : 3 € (enfants, étudiants, personnes à mobilité réduite, demandeurs d’emploi),   gratuit pour les moins de 12 ans. Les visites guidées sont comprises dans le prix de l’entrée.

Adresse : POTAGER DU ROI     10, rue du Maréchal Joffre 78000 VERSAILLES (à 300 mètres du château environ)


3 commentaires pour : Le potager du Roi à Versailles (78)

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>