Rubriques

Vaux le Vicomte à Maincy (77)

Vaux le vicomte, château de Nicolas Fouquet, Surintendant des finances de Louis XIV, est un des chefs d’œuvre de modernité et d’élégance qu’aucune demeure royale n’était capable de rivaliser au XVIIème siècle. Vaux est le résultat de l’ambition de Nicolas Fouquet, mais aussi celui du travail de trois artistes talentueux : Le Vau, Le Brun et Le Nôtre, qui, en associant leur génie, ont créé ici une unité entre une architecture moderne, des décors somptueux et un jardin à la française époustouflant.

Ebloui par tant de fastes, le jeune Roi Soleil fit emprisonner son ministre qui lui faisait tant d’ombre, et s’inspira de Vaux pour construire Versailles…

 

 

Le chateau...

Le château...

Monsieur Fouquet, dont le blason représentait un écureuil...

Monsieur Fouquet, dont le blason représentait un écureuil...

Afin de posséder quelques bases historiques et mieux apprécier la visite, je recommande vivement en préambule la lecture d’un ouvrage intitulé « Fouquet ou le soleil offusqué », de Paul Morand, paru dans la collection de poche Folio histoire : 180 pages qui se lisent facilement et donnent quelques clés pour comprendre l’histoire de Vaux. On y découvre l’homme étonnant dont Louis XIV fut jaloux toute sa vie : un homme qui savait faire jaillir l’or du sol, un séducteur que toutes les femmes adoraient, un intellectuel qui protégea les écrivains… Louis XIV construira Versailles pour effacer le souvenir de Vaux. Lui aussi protègera les artistes comme le fit Fouquet… On peut dire que le Grand siècle, c’est Fouquet qui l’a inventé et Louis XIV qui l’a porté à son zénith… La Fontaine, Saint-Evremond, Madame de Sévigné et bien d’autres ne s’y sont pas trompés en se dévouant toute leur vie à leur ami  auquel ils resteront fidèles, malgré les foudres du roi… Ce roi qui le détroussa avec l’aide de Colbert, un « méchant homme de bien : du génie dans l’ordre et de l’ordre dans la méchanceté »… Cet homme épineux et sans éclat, d’une ambition sans limite, ramassera une à une toutes les idées de Fouquet…  Il lui soufflera toutes les réformes qui feront sa gloire posthume.  Quant à Louis XIV, ce sont ses poètes, ses livres, ses caisses d’oranger qu’il dérobera au Surintendant des finances… Ce qui est passionnant en Fouquet, ce n’est pas son luxe raffiné, son intelligence et son extraodinaire charisme, c’est le jour nouveau sous lequel il va soudain révèler le jeune roi…  C’est la brutalité de la chute du ministre, ses maladresses d’homme intelligent… C’est la haine implacable de Colbert… C’est enfin la pathétique descente aux enfers dans la forteresse de Pignerol, après le paradis représenté par Vaux…

Vaux se situe dans le petit village de Maincy, en Seine-et-Marne, à 5 kms de Melun et 20 de Fontainebleau.

Des expositions sont régulièrement installées : en 2009, on peut voir « Splendeur et infortune de Nicolas Fouquet », qui présente en scènes animées l’arrestation de Nicolas Fouquet, avec tous les évènements qui ont précédé et suivi…Une autre, plus ancienne, présente le célèbre jardinier de Versailles, André le Nôtre, qui fut aussi celui de Vaux.

Le chemin d'accès avec une superbe frondaison...
Le chemin d’accès avec une superbe frondaison…
Une des scènes présentées dans le cadre de l'actuelle exposition : Mazarin vient de mourir et LouisXIV prend le pouvoir...
Une des scènes présentées dans le cadre de l’actuelle exposition : Mazarin vient de mourir et Louis XIV prend le pouvoir…
C'est l'arrestation de Fouquet qui se signe...
C’est l’arrestation de Fouquet qui se signe…
D'Artagnan, un des mousquetaires du roi, procède à l'arrestation... C'est parce que le roi le lui avait ordonné que d'Artagnan s'est exécuté... Plus tard, il demandera  à etre remplacé dans sa fonction de garde de son célèbre prisonnier...
D’Artagnan, un des mousquetaires du roi, procède à l’arrestation… C’est parce que le roi le lui avait ordonné que d’Artagnan s’est exécuté… Plus tard, il demandera à être remplacé dans sa fonction de garde de ce célèbre prisonnier…
Le procès de Fouquet : injuste et rempli de fausses preuves fabriquées à la demande du roi...
Le procès de Fouquet : injuste et rempli de fausses preuves fabriquées à la demande pour le compromettre  irrémédiablement…
Et pourtant, ce soir-là, Fouquet dansait... Il ne se doutait pas que cette fabuleuse fete signait le début de sa disgrace, aux yeux d'un roi inexpérimenté et manipulé par le fourbe Colbert...
Et pourtant,  ce soir-là, Fouquet dansait… Il ne se doutait pas que cette fabuleuse fete donné en l’honneur de son roi signait le début de sa disgrace…
Le masque de fer : mais qui étai-il donc ? L'énigme reste entière... Il fut le compagnon de prison de Fouquet, dans la forteresse de Pignerol...
Le masque de fer : mais qui était-il donc ? L’énigme reste entière… Il fut le compagnon de prison de Fouquet, dans la forteresse de Pignerol…

On arrive à Vaux en traversant une belle route de campagne bordée d’arbres aussi majestueux que le domaine. Derrière la haute grille, le château se dévoile : à mon avis, il est plus beau que celui de Versailles parce qu’il est à taille humaine… J’aime beaucoup Versailles, mais, selon moi, il faut avoir un peu de connaissances de l’histoire pour aborder ce monument. La taille est tellement démesurée qu’on a des difficultés à se repérer… Quelques indications, comme celle du « petit château de cartes » de Louis XIII permettent de mieux saisir les étapes de la construction et d’imaginer ce que fut le chantier… A Vaux, tout est plus simple, plus léger et pourtant, tout aussi surprenant…

A droite et à gauche du château, les communs. Ceux de droite abritent le Musée des Equipages où l’on peut voir de magnifiques voitures à cheval anciennes ressuscitant l’art des maitres carrossiers : chevaux harnachés, cochers et passagers…

Le musée des équpages...
Le musée des équipages…
Un très bel équipage...
Un très bel équipage…
Le forgeron au travail...
Le forgeron au travail…

Ceux de gauche peuvent être loués pour l’organisation de manifestations privées.

Au pied d'un des hauts murs de briques, une magnifique bordure de pivoines parfumées...
Au pied d’un des hauts murs de briques, une magnifique bordure de pivoines parfumées…
Pétales froissés dans un lit de verdure...
Pétales froissés dans un lit de verdure…

Le jardin occupe une surface de 33 hectares, au Sud du château. En descendant l’allée centrale, on atteint le Rond d’eau et on découvre de part et d’autre deux canaux invisibles depuis le début de la promenade.

Le jardin à la française, imaginé par Le Notre... Antérieur à celui de Versailles qui sera sa réplique fidèle et démesurée...
Le jardin à la française, imaginé par Le Nôtre… Antérieur à celui de Versailles qui sera sa réplique fidèle et démesurée…
D
De la terrasse de derrière, le regard s’envole loin, loin…

Le rond d'eau...
Le Rond d’eau…

C’est dans une galerie creusée sous la colline que s’accumule la réserve d’eau nécessaire à tous les jets d’eau. Par des kilomètres de tuyauteries souterraines (autrefois en plomb, aujourd’hui en fonte), la force de gravité alimente les multiples jaillissements dans tous les bassins.

Louis XIV enviait cette abondance de l’eau à Vaux, alors qu’à Versailles, elle était si rare… Les fontainiers étaient d’ailleurs obligés de suivre la promenade du roi et de fermer le jet devant lequel il venait de passer avec sa cour, pour pouvoir alimenter le suivant… Il fut un moment envisagé de détourner le fleuve pour apporter de l’eau, mais l’idée horriblement chère, fut abandonnée en cours de route… Louis XIV passa presque l’intégralité de son règne à faire la guerre et cela vidait les caisses du royaume…

Le projet initial à Vaux comportait 36 bassins. 20 seulement ont été rétablis par Alfred Sommier, un des propriétaires du domaine.

C’est aux Grilles d’eau que Molière a joué « Les facheux », la comédie composée à la demande de Fouquet pour la fete de Vaux, offerte au roi le 17 aout 1661. Cette fete qui sonna le glas de Nicolas Fouquet…

Les grottes, plus on avance, ont tendance à reculer. Leur appui sur la margelle sud n’est pas réel…

On pourra prendre conscience de toutes les illusions imaginées par Le Notre en visitant l’exposition qui lui est dédiée et qui renvoie à la visite.

Buste du jardinier André le Notre
Buste du jardinier André le Nôtre

Pour la petite histoire, lorsque Louis XIV voulut anoblir son célèbre jardinier, celui-ci qui était très modeste refusa… Le roi insista… Le notre choisit alors pour emblème un chou cabus et 3 limaces d’or et d’argent… Je recommande à ce sujet la lecture de l’ouvrage « Le Nôtre, un homme heureux »,  d’Erik Orsenna,  paru en livre de poche.

L'écusson choiisi par le célèbre jardinier... Aussi humble que le personnage l'était...
L’écusson choisi par le célèbre jardinier : aussi humble que le personnage l’était…

La visite du château comporte trois étages : les appartements privés, les salons d’apparat et les superbes cuisines dans les sous-sols du château…

La chambre des muses...
La chambre des muses…
Détail d'un très beau plafond peint...
Détail d’un très beau plafond peint…
Le salon de jeux...
Le salon de jeux…
Le magnifique hall d'accueil : lorsqu'on y pénètre, le regard traverse l'espace et se pose sur les jardins, visible par les grandes portes installées en enfilade...
Le magnifique hall d’accueil : lorsqu’on y pénètre, le regard traverse l’espace et se pose sur les jardins, visibles par les grandes portes installées en enfilade…

Au sous-sol : les cuisines, mises en scènes avec personnage de cire...
Au sous-sol : les cuisines, mises en scènes avec personnage de cire…
Pendant qu'aux étages supérieurs, on rit et on danse, à la cave , on travaille...
Pendant qu’aux étages supérieurs, on rit et on danse, à la cave , on travaille…
Et quand les maitres sont enfin couchés, les serviteurs peuvent s'asseoir et se reposer un peu autour de la grande table d'office...
Et quand les maîtres sont enfin couchés, les serviteurs peuvent s’asseoir et se reposer un peu autour de la grande table d’office…

Lorsqu’on est allé à Vaux le Vicomte et qu’on est, comme je le suis, passionnée par l’histoire des 17è et 18ème siècles, on y retourne… Et comme à Versailles, chaque fois, la magie opère…

 

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>