Rubriques

Introduire des coccinelles au jardin

Dans un jardin biologique, il est impossible d’utiliser des insecticides chimiques. La solution la plus adaptée à une lutte sans violence pour la nature est l’introduction de larves de coccinelles. Il est possible de s’en procurer dans toutes les jardineries. J’ai trouvé les miennes chez Truffaut, au prix de 12, 90 € les soixante larves. Il faut compter 5 larves environ par rosier, soit 10 à 12 rosiers traités par boite.

Les « coccibelles » sont issues d’une souche non volante d’Harmonia axyridis, spécialement sélectionnée par l’INRA à partir d’une population naturelle. D’apparence identique à celle des populations que l’on trouve dans la nature, les adultes ont une malformation des muscles alaires qui ne leur permet pas de voler. Les coccinelles prospectent alors uniquement par la marche, à proximité du point où elles ont été libérées. La dispersion est donc réduite et l’efficacité améliorée.

Quelques principes d’utilisation sont à retenir : Les coccibelles sont efficaces sur des arbustes bas  (les rosiers essentiellement),  déjà infestés par les pucerons qu’elles commencent à consommer très rapidement : une grosse larve ou un adulte dévore plus d’une centaine de pucerons par jour. Elles doivent etre utilisée avant qu’elles n’atteignent plus de 7mm de long. Au-delà de cette taille, si elles séjournent encore dans leur emballage d’origine, elles risquent de mourir par manque de nourriture ou de cannibalisme. Il ne faut pas opérer de  lâcher  sur des arbustes traités depuis moins de 3 semaines avec des produits chimiques, ne pas exposer les larves au soleil, éliminer ou éloigner les fourmis qui attaquent les coccinelles, ne pas fumer pendant l’utilisation et ne pas déranger les larves pendant leur changement de stade sous peine de les blesser.

Voici en photos le mode d’emploi :

A l'intérieur de l'emballage, un petite boite qui contient du pop-corn. Les larves sont posées desus ou trottinentt dans le fond...  En plus, un petit pinceau et un mode d'emploi...

A l'intérieur de l'emballage, un petite boite qui contient le pop-corn porteur de larves. En plus, un petit pinceau et un mode d'emploi...

On dépose délicatement les grains de popo-corn sur les arbustes en évitant leur chute au sol...

On dépose délicatement les grains de pop-corn sur les arbustes en évitant leur chute au sol...

Si des larves restent accr'(ochés à l'emballage, on utilise le petit pinceau pour les disposer sur les plantes... C'est aussi facile que ça. Quand les larves auront consommé tous les pucerons, eles quitteront les plantes sur lesquelles elles sont été disposées à la recherche de nouvelles proies, sur les arbustes alentour. Lorsque la métamorphose sera achevée et que les larves seront devenues coccinelles, il faudra renouveler les colonies s'ils rentent encore des pucerons car les coccinelles adultes ne consomment pas de pucerons...

Si des larves restent accrochées à l'emballage, on utilise le petit pinceau pour les disposer sur les plantes. C'est aussi facile que ça... Quand les larves auront consommé tous les pucerons, elles quitteront les plantes sur lesquelles elles ont été déposées à la recherche de nouvelles proies. Lorsque la métamorphose sera achevée et que les larves seront devenues coccinelles, il faudra renouveler les colonies s'ils restent encore des pucerons car les coccinelles adultes ne consomment pas de pucerons...

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>