Rubriques

Provins et sa roseraie (Seine et Marne, à 1 heure de Paris)

Superbe cité médiévale située sur les anciennes terres des Comtes de Champagne, Provins se trouve, dès l’An 1000, au carrefour des routes du commerce européen. La ville devient peu à peu une place commerciale de premier ordre. Au XII et XIIIème siècle, Provins va atteindre son apogée avec les célèbres foires de Champagne…

L'entrée de la cité médiévale...

L'entrée de la cité médiévale...

Le plan urbain est conçu pour accueillir les nombreux marchands : des rues larges pour le passage des convois et pour l’emplacement des étals, les maisons de marchands à 3 étages avec de somptueuses salles voutées… La présence de l’eau (le Durteint et la Voulzie) favorise également l’activité économique et le développement de métiers tels que drapiers, parcheminiers, bouchers, etc…

Un des vieux métiers présentés dans la Grange aux dimes : Parcheminier

Un des vieux métiers présentés dans la Grange aux dimes : Parcheminier

Un autre : le marchand vénétien...

Un autre : le marchand vénétien...

Les imposants remparts, véritables florilèges de formes, sont construits au cours du XIIIème siècle dans le but de protéger les hommes et les richesses, mais aussi de montrer la puissance des comtes. Cette enceinte faisait alors 5 kms !

Les remparts...

Les remparts...

Huit siècles plus tard, l’ensemble urbain de Provins reste le témoin le plus authentique de l’histoire médiévale des XI et XIIIème siècles. Son patrimoine architectural bâti illustre une période fondatrice de l’histoire occidentale liée à l’essor des échanges économiques et culturels en Europe. La ville possède 58 monuments historiques classés ou inscrits, véritable conservatoire de l’architecture militaire, civile et religieuse.

Vue de la Grange aux dimes, magnifique monument parfaitement restauré. Le plafond en ogine est superbe...

Vue de la Grange aux dimes, magnifique monument parfaitement restauré. Le plafond en ogive est superbe...

Une des vieilles maisons médiévales, typique de la cité...

Une des vieilles maisons médiévales, typique de la cité...

Provins est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis décembre 2001.

LA ROSERAIE : on ne peut aller à Provins sans faire une petite visite à la roseraie…

Bien que la rose semble avoir toujours été connue (on la voit représentée en peinture bien avant la naissance de JC), elle est arrivée en France, et à Provins en particulier, au temps des croisades… C’est Thibault IV qui rapporta d’Orient la célèbre « Rosa Gallica Officinalis » qui fut alors intensément cultivée.

Joséphine de Beauharnais aimait particulièrement les roses de Provins pour lesquelles elle fit beaucoup… Provins devint en son temps la « cité de la rose »…

L'entrée de la roseraie... On y pénètre par une petite boutique. Sur le derrière, une petite terrasse très agréable où on peut se rafraichir...

L'entrée de la roseraie... On y pénètre par un boutique bien sympathique. Sur le derrière, une petite terrasse très agréable où on peut se rafraichir...

Dans un écrin de verdure, surplombé par les monuments de la vieille ville, la roseraie de Provins se laisse découvrir… Fondée par les familles Brehier et Vizier, elle a été reprise en 2007, après 12 ans d’abandon. Une année de travaux a été nécessaire pour remettre en état ce lieu emblématique de Provins.

La promenade dans la roseraie est très agréable: les plants sont variés, sains et disposés avec à propos dans un itinéraire ou on ne s'ennuie pas...

La promenade dans la roseraie est très agréable: les plants sont variés, sains et disposés avec à propos dans un itinéraire ou on ne s'ennuie pas...

De nombreuses chambres de verdure la composent : 3000 plants, 200 variétés sur 3 hectares reconstituent toute l’histoire de cette fleur symbolique…

Couleurs, formes, parfums sont contés comme on conterait un conte de fée à des enfants ébahis…

Le jour de notre visite, un gros tilleul en fleurs embaumait dans un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Les abilles, ivres de bonheur, butinaient et leur bourdonnement s'entendait avant qu'on ait aperçu l'arbre en fleurs...

Le jour de notre visite, un gros tilleul embaumait dans un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Les abeilles, ivres de bonheur, butinaient et leur bourdonnement s'entendait avant qu'on ait aperçu l'arbre en fleurs...

OFFICE DE TOURISME DE PROVINS, Chemin de Villecran, BP 44 77482 PROVINS CEDEX, 01 64 60 26 26, www.provins.net

Sur place, billets pour La Tour César, la Grange aux dimes, les souterrains, le musée de Provins et du Provinois, et tous les spectacles médiévaux (Les cavaliers des steppes, Les aigles des remparts, La légende des chevaliers, Au temps des remparts)

1 commentaire pour : Provins et sa roseraie (Seine et Marne), à 1 heure de Paris

  • Alicia

    Bravo pour ce site plein d’enthousiasme ! Les articles sont très agréables à lire et regorgent de précieux conseils.
    Merci pour toutes ces idées de visite, j’ai eu la chance de parcourir la roseraie de Provins et j’ai hâte de découvrir le reste !

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>