Rubriques

... Gloria Le Bellegard

Dès qu’on franchit la lourde grille en fer des « Jardins d’Angélique », on éprouve le sentiment surprenant de pénétrer dans un domaine où les plantes-reines sont autant nourries d’humus que d’amour… Au bout d’un  chemin bordé d’arbres, on découvre un beau petit manoir en briques, dans le style normand,  flanqué à gauche d’une  tour carrée. Sur le coté, les communs, tout en longueur,  abritent l’accueil et un ensemble de tables juponnées.  Soudain,  une petite voiture, bourrée de végétaux divers surgit du chemin et se stationne sur le bord …  Deux femmes en descendent, manifestement ravies de leurs achats : nous sommes en face de Gloria Le Bellegard, la propriétaire des lieux, et de son amie.  J’explique que je souhaiterais poser quelques questions pour mieux comprendre le magnifique jardin qui s’étale sous nos yeux… Hospitalière, Gloria nous invite à entrer. Sur une des tables,  un chat se prélasse, qui ne se dérange pas à notre arrivée…

L'entrée des Jardins d'Angélique : une vieille grille, un chemin recouvert de feuilles d'automne...

L'entrée des Jardins d'Angélique : une vieille grille, un chemin recouvert de feuilles d'automne...

C’est ainsi qu’avec un délicieux petit accent espagnol, presque imperceptible,  elle nous explique les débuts du jardin, 18 ans plus tôt… Son mari et elle achètent le manoir.  Leur fille de 18 ans, Angélique, passionnée par la nature, émet le souhait de créer un jardin. Mais la vie va en décider autrement et quelques mois plus tard, la jeune fille décède, laissant ses parents fous de douleur… Pour réaliser le voeu de leur enfant, ils décident de créer ce jardin qu’elle ne pourra pas faire… C’est ainsi que, sans aucune expérience  -Gloria dit qu’ils savaient seulement que pour planter un végétal, il faut faire un trou- , ils imaginent la parcelle du devant : 3 longs massifs, séparés par des allées. Mais cette structure leur parait rapidement trop monotone… A l’aide du tuyau d’arrosage déroulé, ils figurent des coupes dans les massifs initiaux, créant autant de jardins, qui sont à leur tour, divisés, multipliant les coins secrets… Les arbres et arbustes, les centaines de rosiers et de vivaces de toutes sortes vont croitre dans un joyeux désordre, très féminin… Gloria, très émue, insiste : « Ce jardin n’est pas le mien, c’est celui d’Angélique qui vit à travers toutes ces plantes… ».

Le manoir : à gauche, la petite tour carrée. Devant s'étend le "jardin libre". A l'arrière, le "jardin à la française"...

Le manoir : à gauche, la petite tour carrée. Devant s'étend le "jardin libre". A l'arrière, le "jardin à la française"...

Voici la vue que l'on a du jardin, placé devant le manoir...

Voici la vue que l'on a du jardin, placé devant le manoir...

On entre par un petit portillon en fer forgé, très romantique...

On entre par un petit portillon en fer forgé, très romantique...

Tout de suite en entrant, à drite, une source vice qui serpente dans une grande partie du jardin... Son murmure va nous accompagner tout le longde la visite....

Tout de suite, à droite, une source vive qui serpente dans une grande partie du jardin... Son murmure va nous accompagner tout le long de la visite....

Sous un kiosque, une petite vasque végétalisée avec des colombes...

Sous un kiosque, posée sur une table, une petite vasque végétalisée et des colombes...

Des allées engazonnées, plus ou moins larges, serpentent dans un océan de verdure...

Des allées engazonnées, plus ou moins larges, serpentent dans un océan de verdure...

Des roses, enore fleuries en ce début octobre, et beaucoup de vivaces qui débordent sur les allées...

Des roses, encore fleuries en ce début octobre, et beaucoup de vivaces qui débordent sur les allées...

Des hydrangéas...

Des hydrangéas...

... Des Hostas...

... Des Hostas...

... Des Cimicifugas, délicieusement parfumés...

... Des Cimicifugas, délicieusement parfumés...

... Des graminées...

... Des graminées...

Le jardin du  derrière est plus récent. Il est ouvert au public depuis 2 ans seulement. Il est né de la rencontre de Gloria avec une magnifique fontaine en pierre, découverte par hasard alors qu’elle participait à un jury organisé par P. Y. Nédélec, ancien rédacteur en chef du magazine « L’ami des jardins »…  P. Y. Nédélec lui suggéra d’imaginer un nouveau jardin,  dans un esprit « Jardin à la française », très différent du premier, structuré, avec des bordures de buis et des conifères taillés en tôpiaires aux angles, et dont la fontaine serait la vedette, juste au milieu… Mais la terre est mauvaise car le maçon chargé de remonter les murs effondrés y a mélangé les gravats… Dans un premier temps, Gloria arrache tous les arbres, surtout des tuyas, et elle enrichit la terre… Puis vient le moment de la réalisation… Elle doit tricher sur les tracés pour corriger la forme de la parcelle qui part en pointe. Au pied de la maison, elle choisit un dégradé de couleurs très intéressant, qui s’oppose au blanc du reste du jardin. Des chaises, des bancs, des coins repos donnent un sentiment de sérénité à ce lieu, qui s’oppose au jardin du devant, qui suggère davantage le mouvement -ou la vie…

A l'entrée du jardin de derrière, une fantaisie d'arrosoirs nous accueille...

A l'entrée du jardin de derrière, une fantaisie d'arrosoirs nous accueille...

La fontaine, au centre du "Jardin à la française"...

La fontaine, au centre du "Jardin à la française"...

Des ca

Des carrés bien ordonnés, bordés de buis soigneusement taillés...

Au pied de la maison, des végétaux à fleurs bleues...

Au pied de la maison, des végétaux à fleurs bleues...

Partout ailleurs, des fleurs blanches...

Partout ailleurs, des fleurs blanches...

Gloria énumère la liste des plantes récurrentes : 2000 rosiers, essentiellement des variétés anciennes, peu remontantes, et qui l’ont poussée à planter des vivaces pour combler les vides après la floraison de printemps. Les rosiers ont été achetés en Allemagne pour la plupart. Avec le temps, l’ombre s’est faite plus dense et des végétaux adaptés ont été plantés : beaucoup d’Hydrangéas divers, des Hostas de toutes sortes, des Lamiers… Les fleurs blanches, très présentes dans tout le jardin, sont représentées à travers les Anémones du Japon, les Camomilles doubles, les Cosmos, les Ancolies… Gloria évoque les vols de cyclamens, en particulier,  par des visiteurs indélicats qui n’hésitent pas à faire leur marché pendant la visite… Pour ma part,  j’ai beaucoup remarqué, à cette époque de l’année -début octobre- des Cimicifugas et des Asters… Les premiers sentent délicieusement bon et je décide sur le champ d’en acheter quelques pieds pour mon propre jardin…

Les allées du jardin sont faites de matériaux variés, qui ajoutent à l'intéret de la promenade : des briques, de larges plaques de pierre, des pas représentant des feuilles...

Les allées du jardin sont faites de matériaux variés, qui ajoutent à l'intérêt de la promenade : des briques, de larges plaques de pierres, des pas de ciment représentant des feuilles...

A ma question sur l’entretien de toute cette flore, Gloria répond qu’elle s’en occupe seule, avec sa fille… Un homme d’entretien vient seulement les aider, de temps à autre, pour les gros travaux : taille des haies essentiellement. A la pleine période, elles peuvent ainsi travailler au jardin de 5h du matin à 23h… Je connais bien cela, moi qui ai du mal à m’interrompre lorsque la nuit tombe, quand bien même je serais à la tache depuis l’aube… L’hiver, ce sont les grands travaux de nettoyage qui prennent le pas…

Causette au salon d'hiver : à ma droite, Gloria... En fond, son amie..

Causette au salon d'hiver : à ma droite, Gloria... En fond, son amie...

Le temps a passé vite en présence de ce petit bout de femme, si menue et pourtant si pleine d’ardeur… Quel courage lui aura t-il fallu pour surmonter la disparition de son enfant et  par la suite, celle de son mari, il y a seulement 4 ans… Seuls les gens passionnés sont capables de transmettre l’amour des gens et des choses. Et Gloria le fait si bien qu’en quittant ce jardin, j’ai le sentiment d’avoir rencontré Angélique, aussi vivante que tous ces végétaux dont elle est l’essence…

LES JARDINS D’ANGELIQUE 76520 MONTMAIN Tel. 02 35 79 08 12.  Ouvert tous les jours de 10h à 19h.  Fermé le mardi à partir du 1er juillet. Tarif unique : 5 € par personne

5 commentaires pour : … Gloria Le Bellegard, en Normandie (76)

  • Lola

    Une belle rencontre qui donne envie d’aller visiter ce merveilleux jardin thérapeutique…

  • Organisé par l’association pour la sauvegarde du patrimoine de Saint Michel de Livet

    Le 6 juin, toute la journée, à St Michel de Livet (à côté de Livarot) en Normandie, à 2 h de Paris et à 40 mn de la mer: Cabourg, Deauville, Trouville, Honfleur, aura lieu la première  » Brocante- jardin » avec déjeuner champêtre et vert, devant la mairie

    Si vous avez des vieux arrosoirs ou brocs en zinc, des brouettes en bois, des vieux outils, des objets déco- champêtres, des tenues  » Prince Jardinieur » des cloches en verre à salade, des meubles de jardin en rotin, de vieux transats, des parasols ou barbecue, des peintures ou gouaches, sur le thème  » botanique, fleurs, légumes, animaux, paysages » réservez un stand à 2 € le mètre, auprès de Danièle Poirot, téléphonez lui de la part d’Anne Bourbeau, au: 06 15 38 81 67, ou au: 02 31 63 68 59

    A bientôt pour cette journée champêtre qui vous fera découvrir un joli village et son église classée

    Anne Bourbeau
    06 09 94 28 78

  • lagrange

    bonjour
    je voudrai acheter des colombes en ciment ou des moules pour en fabriquer
    vous avez une présentation magnifique à mettre sous une gloriette
    vous fabriquez ?
    VOUS vendez ?
    VOUS exposer ?
    DANS quelle ville etes vous ?
    MERCI

  • admin

    Bonjour,
    Prenez contact directement avec Gloria Le Bellegard, la propriétaire des jardins d’angélique. Je ne sais pas où elle a acheté ses objets… Je ne suis qu’une visiteuse passionnée par les jardins et la déco. Vous pouvez me retrouver chaque mois dans le maga

  • admin

    Bonjour,
    Prenez contact directement avec Gloria Le Bellegard, la propriétaire des jardins d’angélique. Je ne sais pas où elle a acheté ses objets… Je ne suis qu’une visiteuse passionnée par les jardins et la déco.
    Vous pouvez toutefois me retrouver chaque mois dans le magazine « VIE PRATIQUE FEMININ » où je m’occupe de la Rubrique jardin, ainsi que dans certains HS DECO/JARDIN, tels que AVANTAGE, par exemple, ou encore sur Facebook (Chantal Keraudren).
    Bonne recherche !

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>