Rubriques

Les rêveries dans la théiére

C’est l’hiver. Il fait nuit. Une pluie glacée mêlée de neige tambourine sur les trottoirs noirs et luisants. Dans le petit village, tout est calme et endormi. Tout… sauf deux étroites fenêtres qui clignotent dans le soir, comme pour faire des clins d’oeil au passant trop pressé… S’arrêtera ? S’arrêtera pas ? S’arrêtera ! Et seront même plusieurs à s’arrêter et à  entrer dans la petite maison brillante, sur laquelle s’accroche une enseigne « Les rêveries dans la théière »… Rien d’étonnant qu’avec un nom comme celui-là, l’esprit se mette à gambader : Mais où courent-ils donc, tous,  dans cette froide nuit de janvier ? Seraient-ils à la poursuite du Lièvre de Mars et du Chapelier Toqué ? A leur suite, nous poussons la porte du mystérieux salon de thé…

"LES REVERIES DANS LA THEIERE"

"LES REVERIES DANS LA THEIERE"

 Une charmante petite bonne femme s’approche… Elle pourrait être La cuisinière du célèbre conte de Lewis Caroll… Souriante, des étoiles dans les yeux et la bouche en cœur, elle accueille ses visiteurs du soir… La pièce dans laquelle nous pénétrons ressemble tout à la fois à une épicerie de campagne, une brocante et une paisible auberge égarée dans notre XXIème siècle… Des convives sont déjà confortablement installés, bien à l’aise, comme s’ils étaient chez eux… Quelques minutes plus tard, après avoir fait le tour du propriétaire –rapide : il n’y a que deux pièces-, nous nous sentons également chez nous. Il fait bon, on est bien…  Dehors, la pluie continue de frapper aux carreaux. La table est mise, simplement mais joliment, comme à la maison… De bonnes odeurs s’échappent de la cuisine, par la porte restée ouverte. Nous nous asseyons… A côté de chaque assiette, un crayon et un papier indiquent que la soirée va être littéraire…  Nous  sommes  à Ermenonville, dans le charmant Salon de thé bio, tenu par Anne Chassaignon, qui après avoir restauré la vieille bâtisse avec son mari en a fait un lieu atypique, plein de charme et de romantisme, où se tiennent régulièrement des Rencontres poétiques, entre autres animations originales.

Une fenêtre accueillante...

Une fenêtre accueillante...

Un menu 100 % BIO...

Un menu 100 % BIO, à des prix tout doux...

Un joyeux bric à brac sans façon...

Un joyeux bric à brac sans façon...

Des allures de Caverne d'Ali Baba...

Des allures de Caverne d'Ali Baba...

Ce soir, c’est Marie-Christine Loustau, policier-poète, qui est à l’honneur... Son premier recueil, intitulé « L’escalier de ma mémoire » est présenté au public… Elle vient d’être éditée par « Les ADEX », une Association de poètes.  Après quelques jeux de mots, un verre de thé -bio, cela va sans dire- et le service d’une grande assiette de produits naturels, le recueil de Marie-Christine est distribué aux amateurs de poésie. Chacun en prend connaissance et peut dire à voix haute le poème qui l’a le plus touché… Des questions à l’auteure fusent… De bonne grâce, pleine d’humilité, elle répond et indique les circonstances qui l’ont conduite à écrire ses poésies… En voici une, parmi d’autres, tout aussi sensibles :

 » L’ESCALIER DE MA MEMOIRE

 – Là tout en bas de l’escalier

De ma mémoire abandonnée,

S’enfouissent les souvenirs

De mes amours en devenir.

–  Et j’entrouv’grande la porte

De toutes mes amours mortes,

Où le silence s’engouffre

Dans mon âme qui souffre.

 – Car là où mon cœur s’est brisé,

Mes souvenirs se sont ancrés.

Sur l’escalier de ma mémoire

Je vis la vie en rouge et noir.

 – Abandonnée face au miroir

Dans l’escalier de ma mémoire,

Je vis ma vie à contre-pied

Et mes amours en escalier. »

Marie-Christine LOUSTEAU, en noir... A droite, la propriétaire des "Rêveries dans la théiére", Anne Chassaignon...

Marie-Christine LOUSTAU, en noir... A droite, la propriétaire des "Rêveries dans la théiére", Anne Chassaignon...

Le poète dit les vers avec expression et sensibilité... La salle se retient de respirer...

Le poète dit les vers avec expression et sensibilité...

 Le dessert est servi –mélange de douceurs sucrées- un dernier verre de thé… Les convives échangent des propos littéraires et des impressions dans une atmosphère chaleureuse…  Mais l’heure tourne : le thé a coulé en abondance dans nos verres qui ne sont pas restés vides et les propos échangés avaient tous du sens, n’en déplaise au Lièvre de Mars qui est resté sur sa faim … Le temps n’est décidément pas mort…  La porte s’ouvre : un air glacé pénètre dans la petite pièce douillette que quittent à regret les visiteurs du soir, bientôt happés par la nuit…

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES : Le Lièvre de Mars et le Chapelier Toqué prennent le thé "pour de faux" en tenant une conversation sans queue ni tête... Ce que nous n'avon,s pas fait ce soir-là, aux "Rêveries dans la théiére"...

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES : Le Lièvre de Mars et le Chapelier Toqué prennent le thé "pour de faux" en tenant une conversation sans queue ni tête... Ce que nous n'avons pas fait ce soir-là, aux "Rêveries dans la théiére"...

… Les longs mois d’hiver terminés, la suite du reportage dans le jardin, cette fois, s’imposait… Aussi magique dehors que dedans… Si je peux me permettre de recommander un lieu qui vous apportera à la fois sérénité, dépaysement, amitié  et … sagesse, c’est bien celui-là ! Alors, allez faire un petit tour du côté d’ERMENONVILLE, parcourez le Parc Jean-Jacques Rousseau situé juste en face, baladez vous dans la forêt alentour ou allez à l’Abbaye de Chaalis, dans les ruines, le parc ou la roseraie… Je vous promets un moment que vous n’oublierez pas !

lLe Parc J. J. Rousseau...

Le Parc Jean-Jacques Rousseau...

C'est calme, c'est serein, c'est naturel... C'est toute la philosophie de J. J. Rousseau...

C'est calme, c'est serein, c'est naturel... C'est toute la philosophie de J. J. Rousseau...

Sur l'île, le tombeau du grand philosophe...

Sur l'île, le tombeau du grand philosophe...

A Chaalis, les ruines de l'abbaye...

A Chaalis, les ruines de l'abbaye...

La roseraie : encore un peu jeune, pas complètement achevée, des haies communes de tuyas qui viennent d'être remplacées par une charmille, toute petite, mais une visite déjà très agréable, qui le sera encore davantage dans quelque temps...

La roseraie : un peu jeune, pas complètement achevée, des haies communes de tuyas qui viennent d'être remplacées par des charmes pas bien hauts et maigrelets, , mais une visite déjà très agréable, qui le sera encore davantage dans quelque temps...

 

Un lieu chargé d'histoire, avec de vieux bâtiments...

Un lieu chargé d'histoire, avec de vieux bâtiments...

... E

... Et une très belle collection de roses...

 

– SALON DE THE BIO, CARTERIE, ARTISANAT, BROCANTE, VAISSELLE, JOUETS : « LES REVERIES DANS LA THEIERE » 15, rue du Prince Radziwill 60950 ERMENONVILLE  – Ouvert du mercredi au dimanche de 12h 00 à 19h 00 –  Tel. 03 44 21 52 71 –  Prix du repas + Rencontre poétique : 15 € env. (Réserver à l’avance car la salle est très petite). A l’arrière, charmant petit jardin où il fait bon s’installer à la belle saison. http://www.salon-de-the-ermenonville-oise.com
    pour programme des animations.

–  ASSOCIATION DE POETES – ATELIERS D’EXPRESSIONS  « Les Adex », 30, rue René Delorme 60800 ROUVILLE Prix de l’abonnement annuel (4 numéros) 12 €  http://www.lesadex.com

 

7 commentaires pour : Les rêveries dans la théiére

  • Merci à toi chantal pour cette émotions si bien résumée. Et, comme tu l’écris si bien, nous nous sommes retrouvées en ce lieu comme si nous étions chez nous entre amis qui nous connaissions depuis toujours. En toute intimité, mais Anne sait rendre ce lieu unique et convivial. Merci à toi et à Michel. Amitiés marie

  • pascale

    Ravie que cet endroit vous ai enchanté,je suis certaine que vous l’apprécierez encore des que le soleil sera de retour.C’est avec Anne que je me mise à apprécier le thé, avec son fameux Rooibos!J’aime cet endroit et je ne me prive pas de le dire.
    Pascale

  • LEROY Sandra

    De passage chez vous en début de semaine, où mon ami & moi avont déguster 1 assiette de gateaux assortis ainsi qu’un thé, je tiens à vous féliciter pour votre réussite, vous avez crée un endroit qui me ressemble, j’adore ce que vous avez fait, les couleurs acidulées, les parfums sucrés, l’ambiance féerique, tout cela fait rêver . . . Quand on passe 1 moment chez vous, on se sent transporter. Sur votre comptoir j’ai remarquer 2 macarons en déco (rose&vert), que je souhaitereais me procurer, mais je ne sais pas ou trouver ce genre d’articles, ensuite, 1 petit flacon avec de la poussières de fée qui ce trouve dans l’étagère à parfum dans la boutique m’intéresse également.Si vous pourriez me renseigner afin que je puisse me faire plaisirs en fesant les achats de ce que je viens de vous énumérer, vous seriez très gentille, merci de m’avoir lu, nous repasserons bientôt dans votre  » Jardin des rêveries  » Salutations, Sandra LEROY (Amiénoise)

  • admin

    Bonjour Sandra,
    Rien d’étonnant à ce que vous ayez aimé les « Rêveries »… Nous sommes nombreux à plébisciter ce lieu assez unique en son genre… Toutefois, si vous voulez vous adresser à Anne, la propriétaire, connectez vous directement avec elle en allant sur mes liens où j’ai noté son adresse internet. Moi, j’ai seulement raconté « Mes rêveries », telles que je les ressens… Merci pour votre petit message, il prouve que mes émotions sont partagées à travers le texte que j’ai écrit ! P-être nous rencontrerons-nous un jour là-bas…

  • angecy-tool

    beaucoup appris

  • bonjour pour y etre venue souvent il vous manque un chat qui ronronne parmi nous A bientot

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>