Rubriques

Tétanos : non !

Le tétanos est une maladie grave et douloureuse qui fait chaque année un grand nombre de victimes dans les pays industrialisés. Des accidents qui ont des conséquences tragiques ont mis en évidence la nécessité d’une campagne de sensibilisation à la vaccination anti-tétanique. La population des séniors – personnes retraitées ou veufs (ves)-  est très concernée dans la mesure où elle s’adonne plus fréquemment aux travaux de jardinage et où, dans le même temps, la médecine du travail n’est plus là pour lui rappeler régulièrement l’actualisation des vaccins…  Il n’est donc pas vain de souligner qu’un rappel est nécessaire tous les 10 ans, à partir de la primo-vaccination, pour l’ensemble de la population et particulièrement pour les jardiniers, quel que soit leur âge…

Se faire vacciner contre le tétanos : indispensable quend on est jardinier !

Se faire vacciner contre le tétanos : indispensable quend on est jardinier !

Cette maladie se transmet généralement par une blessure souillée par de la terre ou des débris végétaux, mais également par des plaies chroniques. 84 % des patients ont  70 ans et plus, les autres  malades se répartissent dans les tranches d’âge inférieures. La saison d’apparition du tétanos est très nette, avec un pic de 43 % des cas déclarés durant les mois d’été, confirmant la large responsabilité des travaux de jardinage et des piqûres végétales (roses surtout…).

Si vous n’avez jamais été vacciné ou si votre dernier vaccin remonte à plus de 10 ans, il faut avoir recours à la primo-vaccination : 2 injections à un mois d’intervalle dans le premier cas, ou bien 1 seule injection dans le deuxième, suivi d’un rappel tous les 10 ans dans les 2 cas.

Le tétanos est une toxi-infection grave provoquée par la toxine Clostridium Tetani qui est un bacille qui pénètre et se développe au niveau d’une plaie cutanée résultant d’un contact avec un objet infecté. L’incubation de la maladie varie entre 4 jours et 2 semaines environ, plus elle est rapide, plus grave sera la forme.

Au départ, il s’agit d’une contracture douloureuse et permanente des muscles Masseters qui interdit l’ouverture de la bouche rendant l’alimentation et la parole impossibles. Puis progressivement, les contractures musculaires vont se généraliser en créant des troubles respiratoires majeurs nécessitant souvent une trachéotomie avec respiration assistée. La conscience est normale durant l’évolution de la maladie. Il faut hospitaliser en urgence le patient dans un centre spécialisé au moindre doute. Rappelons que le Tétanos à l’heure actuelle encore est une maladie mortelle.

Les plaies qui sont à l’origine du tétanos sont multiples :

–          Piqûres par des épines de rose ou autres plantes piquantes,

–          Coupure avec des instruments souillés ou non par de la terre (couteau, sécateur, outils de jardinage…),

–          Griffures ou morsures d’animaux  car le bacille du Tétanos se trouve dans la terre MAIS aussi dans l’intestin de certains animaux : singe, vache, mouton, chèvre, porc, souris, cobaye, chat, chien, lapin, volaille, cheval….

La manipulation de fumier de cheval surtout,  mais aussi celui d’herbivores, tels que vache, mouton ou chèvre est particulièrement dangereuse en cas de plaie. Les hommes en contact fréquent avec des chevaux sont eux aussi très souvent porteurs du bacille.

 Alors pour ne pas faire partie des 5 millions de morts par an dans le monde  et des 20 à 30 cas en France, n’hésitez pas à aller vous faire vacciner. Même si vous avez déjà été victime du tétanos, vous n’êtes pas immunisé pour autant ! Et il est rare d’avoir la chance avec soi deux fois de suite…

"Qui baise la rose épouse l'épine", dit le proverbe... La rose, oui, l'épine, à la rigueur, c'est inévitable, mais le tétanos, non !

"Qui baise la rose épouse l'épine", dit le proverbe... La rose, oui, l'épine, à la rigueur, c'est inévitable, mais le tétanos, non !

1 commentaire pour : Tétanos : non !

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>