Rubriques

Sur la pierre baptismale, la rose

Créer une rose est une entreprise de très longue haleine… Le mariage des parents, la fécondation, le semis des graines toujours hasardeux, les qualités de la plante, sa multiplication… Autant de difficultés à surmonter pour arriver au jour où, enfin, le bébé déjà grand peut être baptisé… Histoire d’une cérémonie réussie, celle du baptême de la rose « Pierre Arditi »…

La rose "Pierre Arditi" et son parrain...

La rose "Pierre Arditi" et son parrain...

En cette belle journée de printemps, l’acteur Pierre ARDITI piétine depuis un moment au stand des roses Meilland… Devant lui, posé sur une table, un superbe bouquet de roses blanches… A ses côtés, Jacques MOUCHOTTE, Directeur de la recherche chez Meilland. Jacques MOUCHOTTE est un des plus grands obtenteurs de roses du monde… Depuis l’enfance, il rêvait de créer des roses… Ce rêve a été exaucé car il est aujourd’hui le père de près de 90 % des roses au catalogue… Un « révélateur de beauté », comme il se plait à se dépeindre… Tous deux discutent amicalement en distribuant des sourires alentour. Un Public attentif et passionné attend impatiemment le baptême de la rose « Pierre ARDITI », ainsi nommée en l’honneur de l’artiste.

Au premier plan, le délèbre rosiériste, créateur de près de 90 % des roses Meilland, Jacques Mouchotte... A ses côtés, Pierre Arditi...

Au premier plan, le célèbre rosiériste, créateur de près de 90 % des roses Meilland, Jacques Mouchotte... A ses côtés, Pierre Arditi...

Soudain, Jacques MOUCHOTTE prend solennellement la parole. Le silence se fait alors que les appareils photos se mettent à crépiter : « Amoureux des plantes depuis toujours, j’ai créé de nombreuses variétés de roses nouvelles, mais la rose qui va être baptisée ce matin est exceptionnelle : d’un blanc pur rare, avec un très léger reflet rose en son centre, très parfumée, elle allie à ces qualités la force d’un feuillage coriace, très foncé et brillant. Sa résistance aux températures extrêmes et sa longévité ne sont pas comparables à celles des roses dont nous parlait le célèbre poète Ronsard « Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin… ».  Des amis parfumeurs de Grasse ont étudié son parfum intense et délicat, odeur de peau de pêche blanche, de poire William, de fruits exotiques et de fleurs blanches, muguet et ylang-ylang… Un parfum fruité floral qui les a déjà inspirés pour l’élaboration de nouvelles fragrances…

La beauté faite rose... Une création exceptionnelle à tous les niveaux : couleur, forme, élégance, parfum, tenue...

La beauté faite rose... Une création exceptionnelle à tous les niveaux : couleur, forme, élégance, parfum, tenue...

Cette rose existait déjà en 1999, sous la forme d’une petite graine enfermée dans un sac de tulle, perdue au milieu de beaucoup d’autres… Sa première floraison remonte à 2000, mais il a fallu lui faire passer beaucoup d’épreuves pour que, finalement, elle se distingue de ses compagnes… En 2005, ses qualités uniques sont établies… Les opérations de greffage peuvent commencer… Elles vont fixer l’hérédité de cette rose, 100 % Meilland… Ses parents sont « Mme A. Meilland », « Princesse de Monaco » et « Yves Piaget ». C’est «  Princesse de Monaco » qui a apporté la couleur blanche, difficile à obtenir, et  « Yves Piaget » qui a apporté le parfum… Anonyme au départ, cette rose a eu tôt fait de séduire les pays latins, puis anglo-saxons et Belgique flamande… Après plus de 30 ans d’un labeur acharné, son obtenteur reconnaît que cette rose est sa plus belle création. Présentée à la 6ème édition de la Fête Alterarosa qui se déroule actuellement à Avignon, elle devrait y voir sa consécration… ».

Baptême au... champagne...

Baptême au... champagne...

La rose n'a pas dit si elle aimait...

La rose n'a pas dit si elle aimait...

Pierre ARDITI prend à son tour la parole : « Je suis très heureux d’être le parrain de cette rose exceptionnelle. On n’offre jamais de fleurs aux hommes… Avec moi, l’erreur est réparée car lorsqu’on me demande ce que j’aimerais recevoir, je réponds toujours : »Des fleurs… ». C’est pour cette raison que ma loge est bien souvent beaucoup plus encombrée de fleurs que celles des comédiennes… C’est mon ami Henri MOULIER, fleuriste, qui m’a donné l’amour des fleurs et  m’a appris à les soigner. Comme chacun le sait, je suis un épicurien. J’aime tout ce qui fait l’originalité de la vie. Cette rose est exceptionnelle et je suis ravi que la Maison Meilland m’ait choisi pour en être le parrain. Je l’ai installée sur mon petit balcon parisien tout en longueur. Elle l’illumine… Résistante, elle se dresse vers le ciel et défie les cieux… C’est bien agréable, à la belle saison, de prendre le petit-déjeuner au milieu des fleurs…

... Mais le parrain semble apprécier et lève bien haut son verre en l'honneur d'une rose qui ira loin, c'est sûr !

... Mais le parrain semble apprécier et lève bien haut son verre en l'honneur d'une rose qui ira loin, c'est sûr !

 

Comment devient-on parrain d’une rose ?

« La Maison Meilland m’a appelé pour me demander si j’accepterais d’être le parrain d’une rose nouvelle et de lui donner mon nom. J’ai reçu des photos de cette superbe rose blanche dont on m’a dit, qu’en plus, elle était très parfumée… J’avais déjà assisté au baptême de la rose « Jeanne MOREAU », dont je suis l’ami. J’avais beaucoup apprécié l’idée d’être associé à l’immortalité d’une fleur, au travers de laquelle une partie de moi continuerait à vivre… J’ai accepté… J’aurais refusé si la rose ne m’avait pas séduit. J’ai toujours refusé de donner mon nom à des lieux ou des objets qui ne m’intéressaient pas. Seules 2 salles de cinéma portent mon nom… J’ai oublié où elles se trouvent d’ailleurs… Par contre, cela ne me déplairait pas de donner mon nom à un théâtre, car je suis un homme de théâtre avant tout. Ma vie, c’est le théâtre… Et la rose a une forme très théâtrale… Je félicite Meilland pour cette fleur extraordinaire à laquelle je suis fier de donner mon nom ».

Son obtenteur a réussi un coup de maître : cette rose va devenir une de mes préférées...

Son obtenteur a réussi un coup de maître : cette rose va devenir une de mes préférées...

Si Pierre ARDITI est heureux d’avoir une rose à son nom, je suis heureuse, pour ma part d’avoir la chance de pouvoir la planter au Jardin de l’Echassière… Et  aussi que cette rose m’ait été offerte par son célèbre parrain… En effet, persuadée qu’après la cérémonie, les roses présentées étaient à vendre, j’ai soigneusement choisi le pot que je désirais acheter… Hélas, les plantes, peu nombreuses n’étaient pas à vendre… Pierre Arditi, encore présent sur les lieux, a surpris la scène et, devant ma déception, s’est empressé de m’offrir un des rosiers qui lui étaient réservé… Confuse, j’ai néanmoins accepté, non sans avoir profité de l’occasion pour faire la bise à un monsieur aussi charmeur que charmant…

Double merci, Monsieur Arditi, pour  votre talent que je connaissais déjà, mais aussi pour votre courtoisie que j’ai découverte ! Je vais réserver une place de choix à votre rosier, promis…

10 commentaires pour : Sur la pierre baptismale, la rose « Pierre Arditi »…

  • Félicitations Chantal pour ce reportage très professionnel !

    Le soleil était au rendez-vous ainsi que le champagne.

    Que rêver de plus ?

    Amitiés

    PIERRICK LE BIO JARDINIER

  • Génial!!!
    C’est vrai, ton article est très bien écrit…c’est comme si on y était. Et je sens l’odeur des roses d’ici, c’est dire si c’est réaliste.
    Pour la peine, je m’en offrirai un!

  • admin

    Tu n’auras aucun mal, le parfum est si intense qu’il doit porter jusqu’à toi !

  • MAGALI

    La rose est MAGNIFIQUE ! J’ attends de venir en humer le parfum au jardin de l’Echassière !!
    En plus offerte par Môssieu Arditi, elle n’en sera que plus attirante !!
    La classe et l’ élégance tout était réuni pour cette somptueuse rose
    A bientôt !

  • Pas mal du tout ! Et dire que je n’ai pas pu aller à Courson pour voir ça……, entre autre ! Bon, on ne peut pas tout faire dans la vie ! Je me rattraperai une autre fois; 😉

  • magnifique, tu nous avais raconté la scène lors de notre soirée des Adex mais j’ai repris autant de plaisir à relire ton article. Je vais finir par aimer les fleurs plus que la poésie…non là je plaisante. A BIENTOT

  • Crini67

    Quelle merveille cette rose blanche nommée « Pierre Arditi »,
    Quelle classe et élégance Monsieur Arditi avez-vous,
    Quelle quantité me ferais-je offrir,
    Quel honneur aurais-je bientôt,
    Quel bonheur enfin de l’admirer en admirant ce que vous êtes Monsieur Arditi !
    Merci à l’équipe Meilland de ce magnifique prodige et cadeau qu’il vous font.

  • admin

    C’est vrai, ce rosier est vraiment magnifique… Par contre, il ne se plait pas chez moi : il s’étiole et les branches meurent les unes après les autres… Je ne sais pas si je vais parvenir à le garder… Peut-être un peu trop à l’ombre ? Ou il souffre de la concurrence d’autres plantes ? Je ferai le point l’an prochain…

  • Thanks for your post. Your post is greatly appreciated. I like the page layout. This article has is truly remarkable. Keep posting.

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>