Rubriques

... Des fous de jardins !

Internet est un merveilleux outil : du monde entier, en quelques clics, des milliers d’internautes peuvent se connecter, et se rencontrer sans se connaître vraiment… Facebook est beaucoup décrié ces temps-ci : certains y voient   le moyen de débaler leur vie en toute impudeur, d’autres, de jouer les voyeurs en toute impunité… D’autres encore y voient seulement l’occasion d’enrichir leur passion en la déclinant à l’infini, sur toutes les notes de la gamme internet… Ici, rien de racoleur, ni d’indiscret… Que  des échanges sincères entre passionnés de jardins, des toqués de la planète, des syphonnés de la serfouette, des allumés des plantes et des animaux, des fous qui croient encore que tout est  possible si chacun  met du sien pour préserver ce qui peut  l’être… Leur crédo n’a rien d’extraordinaire, que des choses simples qui  coûtent pas grand chose : descendre au jardin pour gratter la terre, charrier des tonnes de compost et d’arrosoirs rempli d’eau, s’arrêter un instant pour observer une abeille occupée à butiner, se pencher pour sentir le parfum d’une rose, tailler ici, planter là, oublier de boire,  oublier de manger, oublier le temps qui passe, lever la tête vers le ciel, respirer un bon coup  et tout à coup, se sentir heureux !

Si le paradis existe, il doit être chez André Eve !

Si le paradis existe, il doit être chez André Eve !

Pour nous tous, ces passionnés de jardin, l’aventure a commencé de la même façon : un clic, un message, une réponse… Et ces réponses ajoutées les unes aux autres ont tissé le réseau d’un grand groupe d’amis intéressés par les mêmes choses… Jeune, vieux, salarié, sans emploi, citadin, campagnard, femme, homme… Aucune importance… Seuls comptent les anecdotes, les photos, les conseils, les échanges  qui touchent tout le monde au même endroit, celui qui a des racines bien enfoncées dans la terre… Peut-être un coeur façonné dans l’argile, au travers duquel se dressent de petites fleurs des champs ?

Un monde de roses et de vivaces...

Un monde de roses et de vivaces...

On rêve d'avoir des yeux à faettes comme les mouches, pour pouvoir tout regarder à la fois... Deux yeux ne suffisent vraiment pas !

On rêve d'avoir des yeux à facettes comme les mouches, pour pouvoir tout regarder à la fois... Deux yeux ne suffisent vraiment pas !

 La cabane de jardin a été remontée, mais elle garde malgré tout son petit air penché la rend si sympathique...

La cabane de jardin a été remontée, mais elle garde malgré tout son petit air penché qui la rend si sympathique...

"Suzy" : nous sommes plusieurs à avoir craqué pour cette merveille parfumée, à la couleur très originale, orange au début de la floraison qui s'achève en rose, dans une harmonie superbe... J'ai craqué, "Suzy" fera partie des pensionnaires du Jardin de l'Echassière...

"Suzy" : nous sommes plusieurs à avoir craqué pour cette merveille parfumée, à la couleur très originale, orange en début de floraison pour s'achever en rose, dans une harmonie superbe... "Suzy" fait à présent partie des pensionnaires du Jardin de l'Echassière...

Un cornus en étage, qui donne de la personnalité au jardin...

Un cornus en étage, qui donne de la personnalité au jardin...

Dans la petite serre, des végétaux attendent d^'être mis en place... Bien pratique pour boucher des trous !

Dans la petite serre, des végétaux attendent d'être mis en place... Bien pratique pour boucher les trous !

Des roses, des roses, encore des roses...

Des roses, des roses, encore des roses...

Plusieurs centaines de vivaces, de toutes sortes : pour l'ombre, pour le soleil...

Plusieurs centaines de vivaces, de toutes sortes : pour l'ombre, pour le soleil...

Tout au fond du jardin, un petit potager avec l'indispensable : aromatiques, tomates, salades, rhubarbe... Délicieux...

Tout au fond du jardin, un petit potager avec l'indispensable : aromatiques, tomates, salades, rhubarbe... Délicieux...

Les géraniums vivaces sont fortement représentés dans le jardin d'André Eve...

Les géraniums vivaces sont fortement représentés dans le jardin d'André Eve...

Les allées sont étroites : engazonnées, elles serpentent entre les massifs. Bordées de rondins de bouleaux et recouvertes de sciures, elles sont douces sous les pas...

Les allées sont étroites : engazonnées, elles serpentent entre les massifs... Bordées de rondins de bouleaux et recouvertes de sciures, elles sont douces sous les pas...

C’est ainsi qu’en ce samedi de juin, nos chemins convergent tous vers le même lieu, pour un étrange remake des « Rencontres du troisième type »… C’est André Eve, le magicien des roses qui nous reçoit pour un pique-nique atypique dans son jardin extraordinaire… Nous ne nous connaissons pas, mais nous nous reconnaissons… Nous appartenons tous à la grande famille des jardiniers… Après la traversée du miroir, représenté par le long tunnel d’accès, la clarté de cette superbe journée de printemps nous éblouit… Nos sens sont immédiatement en éveil : dès les premiers pas dans le sanctuaire, le parfum du chevrefeuille nous enveloppe. Nos yeux s’écarquillent sur une palette impressionniste que Monet ne renierait certainement pas… D’ailleurs, ils ne s’y sont pas trompés, les peintres, ils sont là, dans le jardin, avec leur chevalet… La cerise sur le gâteau pour les esthètes que nous sommes …

Petite cabane branlante, te voilà fixée sur la toile par la magie des pastels...

Petite cabane branlante, te voilà fixée sur la toile par la magie des pastels...

Toi aussi, bel iris...

Toi aussi, bel iris...

C'est vrai qu'ici, tout mérite d'être peint !

C'est vrai qu'ici, tout mérite d'être peint !

... Même notre groupe d'internautes jardiniers ! André s'est installé avec nous : boire un petit coup, c'est agréable, surtout quand il fait chaud et qu'on est bien...

... Même notre groupe d'internautes jardiniers ! André s'est installé avec nous : boire un petit coup, c'est agréable, surtout quand il fait chaud et qu'on est bien, tous en semble, à parler jardin...

Après un moment fort agréable chez André, nous allons à Morailles, pour une petite visite du jardin des "Roses anciennes André Eve"... Magique...

Après un moment fort agréable chez André, nous allons à Morailles, pour une petite visite du jardin des "Roses anciennes André Eve"... Magique...

Accompagnés du Maître es roses, nous pénétrons dans la nursery, habituellement interdite u public, pour découvrir le secret de l'hybridation des fleurs...

Accompagnés du Maître es roses, nous pénétrons dans la nursery, habituellement interdite au public, pour découvrir le secret de l'hybridation des fleurs...

André nous explique, et nous montre, gestes à l'appui...

André nous explique, et nous montre, gestes à l'appui...

Nous découvrons en avant-première la supebe rose "Jardin de Granville", ainsi nommée en l'honneur de Christian Dior et qui est sur le point d'être baptisée...

Nous découvrons en avant-première la superbe rose "Jardin de Granville", ainsi nommée en l'honneur de Christian Dior et qui est sur le point d'être baptisée...

Et si nous étions une fleur... Nous serions une rose !

Et si nous étions une fleur... Nous serions une rose !

Ne te cache pas Catherine, on t'a vue !

Ne te cache pas Catherine, on t'a vue !

Un grand merci à André Eve pour nous avoir reçus avec sa gentillesse habituelle et aussi  pour ce qu’il est : un homme chaleureux, amical, hospitalier qui a su rester simple et accessible  malgré sa notoriété… Respect, Monsieur Eve !

7 commentaires pour : … Des fous de jardins !

  • Tout y est, toutes les sensations que chacun de nous avons, sans nul doute, ressenties lors de ce samedi chez André, sont là, dans la narration de Chantal. Que dire de plus, sinon applaudir une fois encore André pour le remercier de nous avoir ouvert son merveilleux jardin avec toute sa passion. Et tout ça, au départ, grâce à Internet, à nos blogs ou sites et Facebook qui ont permis que nos chemins se croisent et fassent que nous nous rencontrions.
    A bientôt amie jardinière…

    Patrick

  • merci pour ce beau reportage qui donne envie

    Amities

    PIERRICK LE BIO JARDINIER

  • Oui, magique, c’est le mot qui convient…ce sont des moments comme ceux-là qui font qu’on trouve la vie plus jolie après !
    si les hommes aimaient tous autant les roses qu’André (et nous) le monde serait peut-être plus simple ?
    quelles images, qui restent dans la tête, quel bonheur, quelles odeurs, quelle fraîcheur !!!
    sauf pour la dame qui se cache incognito sous un rosier 🙂
    elle a regretté de ne pas pouvoir y peindre, sûre que l’esprit des lieux rendent le pinceau et les craies magiques.
    signé: une siphonée de la serfouette

  • comment mettre sa photo a coté de son pseudo ?

  • admin

    Je ne sais pas… Je vais me renseigner…

  • Seydou N'DIATH

    Waw, waw, waw
    que ca doit etre merveilleux. A vous attendre, j’ai la sensation de vivre ces moments avec vous lointin, dans un autre temps du passé ou futur. Si on me donnait une chance de decouvrir ce lieu magique que vous tous avez decrit,je ne vais même pas attendre une munite. Mes amis à bientôt et vive le jardin

  • Superbes souvenirs. Je retrouve dans vos mots les sensations, les émotions ressenties lors de ma découverte du jardin d’André Eve, le parfum du chèvrefeuille à l’entrée, la profusion de roses,… Le plaisir d’être là, ensemble, de partager un pique-nique avec André… Merci!

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>