Rubriques

La petite famille hérisson

Lundi de Pentecôte : le soleil brille, ça sent le printemps… Tout à coup, des petits bruits de sucion et de feuilles sèches se font entendre à intervalles irréguliers… Alertée, je dresse l’oreille… Plus rien… Et puis, les bruits recommencent… Ils viennent de la base du mur, là où une vieille tuile a été abandonnée en automne dernier. Je me penche… Oh ! Quel surprise : une petite famille hérisson est blottie tout au fond de la niche ainsi formée… Maman Hérisson, affolée par cette irruption soudaine, émet un grondement sourd… Un petit, les yeux encore fermés est blotti contre son flanc…

Bébé hérisson a encore les yeux fermés...

Bébé hérisson a encore les yeux fermés...

Le hérisson Erinaceus Europaeus fait partie de la famille des Erinaceidés. Il est le seul en France à porter des piquants. On le rencontre un peu partout où il peut trouver gite et nourriture : lisière de forêt, haies, parcs et jardins. Dans nos jardins, il a tendance à se diriger vers le tas de compost qui lui procure en quantité les insectes nécessaires à son alimentation. Le hérisson est un animal semi nocturne. Dès le crépuscule, il part à la recherche de sa nourriture : insectes, escargots, limaces, oeufs, fruits, baies… Il peut aussi s’attaquer aux serpents, lézards, rongeurs, batraciens et oiseaux nichant à terre… La journée, il reste couché dans son gite qu’il aménage avec des feuilles. Il en sort rarement…

Une simple tuille appuyée contre un mu a ménagé une petite cachette confortable, à l'abri de la pluie et du vent...

Une simple tuille appuyée contre un mur a ménagé une petite cachette confortable, à l'abri de la pluie et du vent... Tout au fond, bien tapie sous les feuilles, maman hérisson observe...

Le hérisson est un petit animal très bruyant : il ne mange pas, il se goinfre en mastiquant avec force. Il grogne, il s’énerve, il souffle, il renifle et est capable d’envoyer la terre à plusieurs mètres lorsqu’il fouille dans les feuilles…  Les jeunes hérissons à la recherche de leur mère émettent un petit cri, sorte de sifflement très aigu auquel la mère répond par un sifflement plus puissant… L’odorat et l’ouie des hérissons sont très développés.

A la fin de l’automne, le hérisson  va chercher un endroit pour hiberner : tas de bois, tas de feuilles ou tout autre lieu à l’abri du froid et du vent. Une fois le gite idéal trouvé, il s’aménage un petit nid capitonné de mousse et de feuilles… Dès que la température tombe en-dessous de 10 °, il entre en léthargie… A chaque réveil, il épuise ses réserves énergétiques ce qui peut lui être fatal pour terminer le reste de l’hiver… Le réveil définitif se fait vers la mi-avril, quelque soit la température extérieure. Une période de rut suit, qui dure jusqu’en septembre. A près une période de gestation de 5 à 6 semaines, maman hérisson met bas de 4 à 7 petits. Elle peut avoir 2 portées dans l’année. Le jeune hérisson devient adulte le premier printemps qui suit sa naissance…

Le temps a passé... Comme des enfants turbulents,  les petits ont envie d'aller explorer le monde... Ils sortent de sous la vieille tuile à la recherche de quelque nourriture... Ils ne sont pas craintifs comme leur mère...

Le temps a passé... Comme des enfants turbulents, les petits ont envie d'aller explorer le monde... Ils sortent de sous la vieille tuile à la recherche de quelque nourriture... Ils ne sont pas craintifs comme leur mère...

Le hérisson est un animal protégé (Arrêté du 17/04/1981). Il est interdit de le tuer, de le capturer, de le transporter ou de le commercialiser. La vie du hérisson n’est pas facile… Il disparait peu à peu de nos régions pour de multiples raisons : les produits chimiques, les accidents de la route, les prédateurs, les maladies, etc… La disparition de milieux naturels où il pourrait s’installer est aussi une des raisons de sa disparition. Il faut aider le hérisson à s’installer au jardin en n’utilisant que des produits naturels. Il deviendra ainsi l’allié du jardinier en détruisant limaces, escargots et autres insectes nuisibles…

De bon matin, maman hérisson a décidé de se déplacer dans le jardin, un bébé dans la bouche... Elle court... Mais soudain, elle aperçoit le chat... Elle laisse tomber le bébé au sol et fuit... Lui la suit, de toute la vitessse de ses petites pattes... Il crie... Elle s'arrête un instant pour qu'il la rejoigne et se remet à courrir... A nouveau, il est distancé... Elle a disparu dans les fourrés... Il crie en tournat en rond, il est perdu... Alors, tout à coup, maman hérisson sort du buisson et revient chercher son petit...

De bon matin, maman hérisson a décidé de se déplacer dans le jardin, un bébé dans la bouche... Elle court... Mais soudain, elle aperçoit le chat... Elle laisse tomber le bébé au sol et fuit... Lui la suit, de toute la vitessse de ses petites pattes... Il crie... Elle s'arrête un instant pour qu'il la rejoigne et se remet à courir... A nouveau, il est distancé... Elle a disparu dans les fourrés... Il crie en tournant en rond, il est perdu... Alors, tout à coup, maman hérisson sort du buisson et revient chercher son petit...

Pour attirer les hérissons, il faut maintenir ou créer des haies, lui donner de la nourriture pendant les périodes de disette (longue sécheresse), lui donner de l’eau (jamais de lait qui le rend malade), lui préparer des abris protégés des courants d’air, de la pluie et du soleil… Il ne faut pas oublier de mettre une petite planchette sur le bord de la mare ou du bassin,  et laisser une petite ouverture dans le bas des clôtures. Pour éviter de participer à leur disparition, il ne faut jamais brûler de tas de feuilles sèches en hiver ou au printemps, ne pas déranger une famille hérissons au nid, ne pas séparer les jeunes des adultes, ne pas leur donner à manger régulièrement, lorsqu’ils peuvent le faire eux-mêmes, ne jamais réveiller un hérisson pendant son repos hivernal, ne pas utiliser de produits chimiques…

Bébé a rejoint maman... Ouf, quelle peur...

Bébé a rejoint maman... Ouf, quelle peur...

Le hérisson est un animal attachant et sympathique qui n’est pas exigeant. Une simple caisse retournée, recouverte de feuilles avec une entrée fera son affaire… Il apportera tout seul les matériaux dont il a besoin pour la rendre confortable. Au Jardin de l’Echassière, une vieille tuile appuyée sur un mur l’a assez tenté pour qu’il ait envie d’y installer sa famille. C’est toujours avec une grande discrétion que nous avons approché, pour déposer des croquettes pour chat, un bol d’eau et quelques fruits.. Chaque matin, les provisions avaient été mangées… Les premiers jours, nous n’avons vu qu’un seul petit… Et puis, après 2 semaines, maman a été surprise par le chat en train de traverser le jardin, au ras des murs, un bébé dans la gueule… Dans le nid, 3 autres petits commençaient à remuer et à s’aventurer à l’extérieur pour se nourrir seuls… Cette expérience a été unique et elle démontre bien qu’un jardin cultivé de manière biologique est un asile pour un grand nombre d’animaux en voie de disparition ou qui peinent à se trouver un lieu où se réfugier… Que tous les jardins de France et du monde redeviennent des asiles pour la faune !

On est des grands, on mange tout seuls !

On est des grands, on mange tout seuls !

3 commentaires pour : La petite famille hérisson

  • superbe ton article sur nos petits amis !!! le hérisson n’aime pas les jardins trop « propres », alors vive le fouillis, les vieux tas, les limaces et l’odeur du seringat, qu’il aime beaucoup paraît-il…

  • denis

    Votre histoire me rappelle la mienne. En effet un soir mon épouse et moi avons été surpris en voyant un gros hérisson sortir de dessous nos lavandes. Quelle ne fut pas notre surprise le lendemain de voir sortir un, puis deux,puis trois petits très à l’aise dans notre petit jardinet (entretenu sans aucun produit chimique bien évidemment). Hélas nous avons du les déplacer dans un endroit plus tranquille car nous habitons en ville et certains voisins stupides connaissant leur existence voulaient les capturer pour les manger (je vous fais pas de dessin sur l’origine des voisins…). Les petits étant sevrés, cela n’a pas posé de problème (nous avons demandé conseil à notre vétérinaire), sauf un petit pincement au coeur car ils étaient tellement attachants ! Le déplacement s’est fait avec la mère évidemment dans un endroit adapté dans la campagne. Nous espérons qu’ils vivront heureux dans leur nouvel environnement.

  • DUFOUR MARIE

    Bonjour
    Nous voudrions savoir si le hérisson revient toujours a l’endroit ou il a était ? car nous avons un hérisson de 1 an a qui nous avions fabriqué une maison hérisson car une de mes amies ne pouvait le garder a cause du chien du voisin donc nous l’avons ramené a la maison et l’avons mis dans sa petite maison nous avons un bois et la chose principale c’était de la rendre autonome , mais nous voudrions savoir si elle reviendra se protéger au cas ou ?….
    Merci pour votre réponse
    Bien cordialement
    Marie

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>