Rubriques

Jean-Baptiste, le jardinier novateur...

Caves où mûrissement les dernières courges...  Potager du Roi

 Il ne se passe pas une journée sans qu’on entende sur les ondes « Il faut manger au moins 5 fruits et légumes par jour, c’est bon pour la santé ! »… Quand on ouvre un magazine de jardin, on découvre systématiquement  une rubrique qui s’intitule « La semaine au jardin », ou « Les travaux du mois »… On peut lire également les gestes à faire ou à ne pas faire, en fonction de la lune… Eh bien, tout cela, pourtant fort actuel, est loin d’être très neuf… Jean-Baptiste de la Quintinie traitait déjà de ces sujets au XVIIè siècle…

Caves où mûrissent les dernières courges… Potager du Roi

Jean-Baptiste, le jardinier philosophe...

Rousseau, Voltaire, Montesquieu... Certes... Mais Jean-Baptiste la Quintinie, aussi... La sagesse lumineuse d

Si le XVIIIè sècle est celui des lumières avec l’émergence des grands philosophes, Jean-Baptiste de la Quintinie, au siècle précédent, peut être considéré comme tel, à bien des niveaux… Sage, de cette sagesse que seule la terre peut donner lorsqu’on passe sa vie cassé en deux pour s’approcher d’elle au plus près, il a émaillé son « Instruction pour les jardins fruitiers et potagers… » de quantité de remarques que je considère pour ma part très philosophiques… J’en ai fait un petit florilège que je vous laisse le soin d’apprécier…

Rousseau, Voltaire, Montesquieu… Certes… Mais Jean-Baptiste la Quintinie ? La sagesse lumineuse et toute la […]

Astuces pour déterminer la maturité d'un fruit

Les belles fraises ! Mais seront-elles aussi bonnes qu

« Pour juger si un fruit est mûr à point, on utilise quatre de nos sens, la vue, le toucher, l’odorat et le goût,  mais un seul est véritablement prépondérant :  le goût… Les trois premiers donnent seulement des indications, alors que le goût confirme définitivement  la saveur réelle du fruit. La vue va permettre de juger que les fruits rouges, cerises, fraises, framboises, raisins sont mûrs quand ils ont atteint cette belle couleur qui leur est naturelle. Au contraire, si quelque endroit en est dépourvu, c’est qu’ils ne sont encore pas parvenus à leur terme. De la même façon, le toucher […]