Rubriques

Astuces pour déterminer la maturité d'un fruit

« Pour juger si un fruit est mûr à point, on utilise quatre de nos sens, la vue, le toucher, l’odorat et le goût,  mais un seul est véritablement prépondérant :  le goût… Les trois premiers donnent seulement des indications, alors que le goût confirme définitivement  la saveur réelle du fruit. La vue va permettre de juger que les fruits rouges, cerises, fraises, framboises, raisins sont mûrs quand ils ont atteint cette belle couleur qui leur est naturelle. Au contraire, si quelque endroit en est dépourvu, c’est qu’ils ne sont encore pas parvenus à leur terme. De la même façon, le toucher peut juger d’une maturité apparente : si les fruits sont tendres, ils sont mûrs… Un aveugle peut faire cette constatation. Quelquefois, ces deux sens sont suffisants pour savoir -mais seulement en apparence-  si figues, prunes, pêches et abricots sont bons à consommer… Il faut confirmer par d’autres indices ces soupçons : par exemple, la queue est-elle encore attachée au fruit ? Si oui, cela peut être une preuve supplémentaire, mais pas forcément… Une main brutale a pu l’arracher de force : la preuve est donc fausse… La main est essentielle, mais elle ne doit pas tâtonner le fruit rudement avec la pression violente d’un pouce malhabile, elle doit être légère et effleurer du bout des doigts, comme le ferait un chirurgien qui cherche une veine pour saigner… La figue parait bonne, à tous égards, et pourtant, elle ne cède pas sous votre douce pression : n’insistez pas, si elle vous résiste, c’est qu’ elle n’est pas encore mûre… On peut faire les même remarques pour la prune…  Jamais aucune violence ne doit être faite aux fruits…

Les belles fraises ! Mais seront-elles aussi bonnes qu'elles le semblent ?

Les belles fraises ! Mais seront-elles aussi bonnes qu'elles le semblent ? Votre avis Mr de la Quintinie ? Potager extraordinaire, La Mothe Achard

Promesse de framboises...

Promesse de framboises...

On peut tenter le coup en choisissant les cerises les plus colorées... Ou on prend le risque d'attendre et de laisser les moineaux goûter les premiers...

On peut tenter le coup en choisissant les cerises les plus colorées... Ou on prend le risque d'attendre et de laisser les moineaux goûter les premiers ? Mais en laisseront-ils ?

Ces remarques préliminaires sur la queue ne concernent que certains fruits, gardez-vous d’en faire une généralité… Ainsi, s’il est confirmé que pêches, prunes, fraises, framboises, etc… ne doivent pas avoir de queue qui tienne, d’autres comme les figues, les cerises, les poires, les pommes, etc… doivent conserver leur queue qui est aussi un agréable ornement…  Ainsi, donc, pour quelques fruits, la vue pourra suffire à juger de leur maturité… Pour d’autres, comme les poires tendres et beurrées, le toucher seul suffira… Pour d’autres encore, pêches, prunes, figues, etc…,  il faudra combiner vue et toucher. On pourra même y ajouter l’odorat, pour les melons entre autres… On observera la couleur, la queue, la belle figure, leur pesanteur et on les sentira… Et pourtant, par expérience, ceux qui sentent le mieux ne sont pas toujours les meilleurs…

Poire "Belle Angevine", Potager du Roi

Poire "Belle Angevine", Potager du Roi

Coing... Mûr ou pas ? Potager du roi

Coing... Mûr ou pas ? Potager du roi

A première vue, ces raisins ont une belle couleur... Mais est-ce suffisant pour déterminer avec certitude s'ils sont bons ?

A première vue, ces raisins ont une belle couleur... Mais est-ce suffisant pour déterminer avec certitude s'ils sont bons ?

Ce melon n'est pas mûr, c'est sûr...

Ce melon n'est pas mûr, c'est sûr...

Pommiers conduits en cordon... Potager des Princes

Pommiers conduits en cordon... Potager des Princes

Toutefois, après avoir exploité tous les sens indiqués, qui ne donnent jamais que des signes extérieurs qu’on pourrait appeler signes de physionomie, trompeurs par définition, il faut en dernier ressort en appeler au goût… C’est lui seul qui imprimera de façon définitive le sceau et le caractère du souverain jugement en décidant si le fruit est bon, quoique la notion de bonté soit très subjective d’un individu à l’autre…

Il existe infinimpent de variétés de tomates. Consommées en entrées, elles peuvent être utilisées différemment. Plus leur couleur est sombre -voire noire- plus elles sont sucrées...

Il existe infiniment de variétés de tomates. Consommées en entrées, elles peuvent être utilisées différemment. Plus leur couleur est sombre -voire noire- plus elles sont sucrées...

… D’autres points seront observés tels que les raisons qui peuvent provoquer la maturité d’un fruit, la variété, l’exposition, les climats, les conditions de culture… Mais en la matière, il faut savoir se comporter avec les fruits comme avec de belles demoiselles… Ils ont un naturel aussi délicat et douillet qui réclame qu’on les traite de manière douce, délicate et douillette… L’agitation d’une voiture rude les meurtrira ou les noircira, leur ôtant par là-même la principale partie de leur beauté et même beaucoup de leur bonté… ».

Si le carrosse de Cendrillon convenait à une belle demoiselle comme elle, pourquoi ne pas l'utiliser pour transporter avec douceur les bons fruits mûrs ?

Si le carrosse de Cendrillon convenait à une belle demoiselle comme elle, pourquoi ne pas l'utiliser pour transporter avec douceur les bons fruits mûrs à point ? :-))

Si après tous ces conseils, vous ne savez encore pas choisir un fruit… c’est que votre cas est sans doute désespéré ! Quant à Mr de la Quintinie, sa remarque sur la façon de traiter les fruits à la manière des belles demoiselles, laisse à supposer qu’il avait une bonne expérience dans ce domaine là également… Et   c’est  heureux, il était certes jardinier, mais l’un n’empêche pas l’autre…

Synthèse des Chapîtres IV, V, VI, VII et VIII de la cinquième partie des JARDINS FRUITIERS ET POTAGERS

Laisser une méssage

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>