Rubriques

L'art topiaire en question

Broderies de topiaires à la Chabotterie, un logis vendéen particulièrement bien restauré.... Une visite délicieuse à St-Sulpice-le-Verdon, à proximité de La Roche-sur-Yon...

Après une utilisation intensive, l’art topiaire  est longtemps resté dans l’oubli : démodé, trop rigide, formel … Les adjectifs n’ont pas manqué pour décrier ces végétaux sculptés de façon géométrique ou figurative…  Aujourd’hui, ils reviennent en force dans les jardins, et c’est tant mieux ! L’art topiaire consiste à tailler et à former les végétaux de telle sorte qu’ils donnent un style au jardin.  Il était déjà utilisé quatre siècles avant Jésus Christ au Moyen Orient. Les échanges avec l’Occident l’importeront en Europe où il va se développer. L’Italie va s’en emparer la première… Les invasions barbares du Moyen âge […]

Code de courtoisie du jardin francilien

La haie de charme atteint presque les 4 mètres ! Le voisin ne peut pas exiger qu

Avec le retour du printemps, la nature se réveille et se met à pousser autant qu’elle peut… Les délicates petites feuilles vert tendre s’épanouissent, les branches s’allongent… en même temps que le nez de votre voisin… Et  le voila qui arrive, mètre en main, pour vous démontrer que là, vraiment, trop c’est trop ! Votre haie dépasse largement les deux mètres autorisés, vous devez la tailler !

La haie de charme atteint presque les 4 mètres ! Le voisin ne peut pas exiger qu'elle soit rabattue à 2 mètres car nous sommes en région parisienne et la règlementation l'autorise…

17 janvier 2010 | Tags: , , , , | Categorie : MA BOITE A IDEES, Aménagements de jardin | Laisser un commentaire

Jardin d'autrefois...

De grandes fleurs  simples et un peu désuettes, comme on les aime dans les jardins d

Une grille rouillée à laquelle s’accroche une clématite exubérante et un vieux rosier grimpant… La porte grince quand on la pousse… Des petites allées bordées de tuiles patinées par le temps…  A droite, un puits sans âge… Sur la margelle, un seau  et un arrosoir oubliés… Sous les buis qui embaument, un gros chat fait consciencieusement sa toilette en clignant des yeux … Du fond du jardin, dans la vieille cabane branlante recouverte de lierre, le chant enroué d’un coq heureux s’élève dans la chaleur de cet après-midi d’été… Suspendus sous le toit, des bouquets d’ails et d’oignons […]

... Et si on colonisait le trottoir ?

Le rosier liane "Paul

 

Du temps où la France était essentiellement rurale, le jardin se trouvait aussi bien derrière la barrière que sur ce qui faisait alors usage de trottoir… Les paisibles bandeaux de terre accueillaient lilas, violettes, pensées, symphorines, roses trémières  et autres fleurs vivaces ou annuelles, solides et de propagation facile. On ne savait plus trop où commençait et finissait le jardin et on se faisait une fierté de sa devanture, en récupérant à bon compte par-dessus les grillages semis, boutures ou graines… Dans un joyeux fouillis plein de charme, des fleurettes simples et colorées débordaient dans une abondance sans […]