Rubriques

... Georges Truffaut, un Grand Monsieur trop méconnu !

TRUFFAUT 1ERE PAGE COMMENT SOIGNE JARDIN

 Immobile sous les colonnes du palais d’Orsay, j’observe de loin un homme qui semble très heureux… Une fête va se tenir ici : des tables ont été dressées, bien alignées en rectangles et la salle est remplie d’œillets, de roses et de chrysanthèmes, aux formes et aux couleurs parfaites… Tout à coup, un huissier apparait dans l’encadrement de la porte monumentale et annonce «Monsieur le Sénateur Henry-Haye, Maire de Versailles, est servi ! … ». Aussitôt, les convives s’installent. C’est l’homme que j’ai remarqué à mon entrée qui va présider le banquet… Son épouse prend place à ses côtés. Tout près d’elle, […]

C'est le printemps à la Chabotterie !

Le Logis de la Chabotterie sent la glycine...

 Dans un coin du domaine, Karine, la charmante jardinière du Logis de la Chabotterie en Vendée, s’active à nettoyer le pied des espaliers plantés à l’abri des hauts murs de pierres sèches qui ferment le jardin clos… Les narcisses ont achevé leur floraison, les scilles explosent tout en bleu, tandis que les premières vivaces tendent le bout de leur petites feuilles vert tendre vers le ciel… Soigneusement, avec ce geste sûr que seuls les bons artisans possèdent, Karine arrache un à un, à la main,  les adventices encore jeunes,  et coupe à bonne hauteur les feuillages des narcisses qui vont tranquillement poursuivre leur […]

Mon jardin parfumé

Le parfum enivrant de la glycine en fleurs...

Imaginez… Vous poussez sur les pédales de toutes vos forces, et le vélo s’envole dans les petites rues de l’Ile… De chaque côté du chemin, des haies d’Eleagnus x ebbingei s’alanguissent sous les rayons du soleil de cette fin août… Et tout à coup, des effluves puissants d’oeillet et de jasmin vous submergent au passage et vous donnent des ailes… Les narines palpitantes, vous levez le nez pour percevoir avec encore plus de force le bonheur fugitif d’un parfum qui, peut-être, telle la madeleine de Proust, vous poursuivra votre vie  durant… 

Il n’y a rien de tel qu’une odeur pour illuminer […]

... Et si on colonisait le trottoir ?

Le rosier liane "Paul

 

Du temps où la France était essentiellement rurale, le jardin se trouvait aussi bien derrière la barrière que sur ce qui faisait alors usage de trottoir… Les paisibles bandeaux de terre accueillaient lilas, violettes, pensées, symphorines, roses trémières  et autres fleurs vivaces ou annuelles, solides et de propagation facile. On ne savait plus trop où commençait et finissait le jardin et on se faisait une fierté de sa devanture, en récupérant à bon compte par-dessus les grillages semis, boutures ou graines… Dans un joyeux fouillis plein de charme, des fleurettes simples et colorées débordaient dans une abondance sans […]

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard (91)

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard : tout un art de vivre...

Le potager de Saint-Jean-de-Beauregard soigneusement restauré par sa propriétaire, Madame de Curel, est le fleuron du Parc et du Château. Il a conservé sa fonction utilitaire et l’esprit du XVIIème siècle, sans pour autant négliger les ressources contemporaines. A côté du jardin d’agrément et du parc, le château de Saint-Jean-de-Beauregard, situé dans le Hurepoix, au sud de Paris et pas très loin des Châteaux de Breteuil, de Dampierre et de Courson, présente toujours toutes les installations nécessaires à la vie d’une maison de plaisance du XVIIème siècle : orangerie, pigeonnier, glacière, communs et surtout potager qui devait subvenir à la […]

Les roses

59-les-roses

DESCHENES G. et AUTHIER L. « LES ROSES », Les éditions de l’Homme
Mon avis : un historique rapide de la rose et une première partie très pratique sur sa culture. Ensuite, une page par rose pour les préférées des auteurs, avec une photo de chacune d’elles. Il manque peut-être des vues les représentant en situation dans un jardin…